[Top 10] Les plus grandes actrices

top-10-actrices-2013

Cela fait plus de trois ans que le Top 10 des plus belles et talentueuses actrices a été publié ici. Le temps est donc venu pour revoir ce classement des « 10 plus grandes actrices » – comprenez, mes 10 actrices préférées – avec, cette fois, une recherche d’équilibre entre les comédiennes d’hier et d’aujourd’hui.

10-juno-temple

10. Juno Temple

Actrice britannique encore méconnue du grand public, fille du réalisateur Julien Temple, Juno Temple tient de l’étoile discrète mais qui monte avec assurance. Elle débute dans un film de son père du haut de ses 11 ans, Pandaemonium, et il faudra seulement attendre 2006 pour voir sa carrière réellement démarrer, dans des films où elle partage l’affiche avec Judi Dench et Cate Blanchett (Chronique d’un scandale), Keira Knightley et James McAvoy (Reviens-moi) ou encore Natalie Portman et Scarlett Johansson (Deux soeurs pour un roi). En 2012, Friedkin exploite au mieux son apparence de poupée sexy, jouant sur le malaise que provoque ses traits et manières de jeune fille dans l’excellent et torturé Killer Joe. Juno Temple, 24 ans, et des rôles aussi chez Noah Baumbach (Greenberg), Christopher Nolan (The Dark Knight Rises) et Jaco Van Dormael (Mr. Nobody). Naviguant dans les tous genres cinématographiques et alternant entre les grosses productions et le cinéma indépendant, Juno Temple est déjà sur la voie d’une belle et longue carrière.
A suivre : Sin City 2 de Robert Rodriguez et Far from the madding crowd de Thomas Vinterberg.

 

09-naomi-watts

09. Naomi Watts

Il y a 12 ans, David Lynch la révélait dans Mulholland Drive. De grands rôles se suivent, notamment avec 21 grammes, King Kong de Peter Jackson et l’auto-remake de Michael Haneke, Funny Games U.S.. Malheureusement, malgré des performances toujours aussi convaincantes, physiques et intenses, les bons films se montrent rares dans la filmographie de l’actrice anglaise depuis une poignée d’années. Si l’on pioche sur la période 2011 – 2012, on la retrouve dans Dream House, J. Edgar et The Impossible. Le biopic Diana, sorti cette année, s’inscrit dans cette série noire dans laquelle elle pourrait peut-être sortir en retrouvant Iñárritu dans Birdman, prévu pour sortir en 2014.

 

08-katerina-golubeva

08. Katerina Golubeva

Son visage exprimait une fragilité qui s’opposait à l’exigence et à l’engagement physique demandés par ses rôles. Disparue trop tôt, en été 2011, Katerina Golubeva aura nourri le cinéma d’auteur de toute sa mélancolie. Trois films sous la direction de Šarūnas Bartas, dont le déroutant et contemplatif Few of us, deux avec Claire Denis (J’ai pas sommeil, L’intrus), un unique long métrage avec son dernier compagnon, Leos Carax (le mal-aimé et pourtant fascinant Pola X) et un passage terrible et remarquable chez Bruno Dumont dans Twentynine Palms. L’actrice russe restera un mystère, le regard perdu en direction d’un ailleurs peut-être meilleur, comme sur le cliché lui dédiant Holy Motors.

 

07-anna-karina

07. Anna Karina

On doit le pseudonyme de la danoise à Coco Chanel. Après avoir débutée comme mannequin pour des publicités, Anna Karina devient la muse de Godard, avec lequel elle collaborera dans de nombreux films dès 1961 : Une femme est une femme, Vivre sa vie, Le petit soldat, Bande à part, Pierrot le fou, … Symbole éternel de la Nouvelle Vague, irrésistible de par son charme et sa diction dans ses premiers films, Anna Karina s’aventurera au-delà du cinéma, notamment dans la chanson et l’écriture.

 

06-marilyn-monroe

06. Marilyn Monroe

Marilyn, l’unique. Déjà présente dans le précédent classement, inutile de présenter encore la légende hollywoodienne dans ces quelques lignes, dont l’image de sex symbol ne s’égratigne aucunement, cinquante ans après sa disparition. Désormais, de nombreuses oeuvres notables de sa filmographie peuvent être redécouvertes en bluray – voir le test du coffret « Eternelle Marilyn ». A découvrir en priorité: Certains l’aiment chaud, The Misfits, 7 ans de réflexion.

 

05-gene-tierney

05. Gene Tierney

L’essentiel de la carrière de Gene Tierney se concentre dans les années 40, où elle jouera pour Preminger dans le superbe film noir Laura, Lubitsch (Le ciel peut attendre) ou encore Mankiewicz (L’aventure de Madame Muir). Actrice à la trajectoire tristement troublée par la dépression, Gene Tierney rayonnait d’une grâce et d’une prestance rares.

 

04-romy-schneider

04. Romy Schneider

Originaire d’Autriche, où elle joua au cinéma Sissi, Romy Schneider trouve probablement ses plus beaux rôles dans les productions françaises. Romy est radieuse et fascinante chez Claude Sautet (Les Choses de la vie, Max et les ferrailleurs, César et Rosalie), sensuelle dans La Piscine, poignante dans La mort en direct et L’important c’est d’aimer. Elle joua aussi pour Orson Welles, obtient un César pour Une histoire simple et fut dans le projet maudit de Clouzot, l’Enfer – dont les extraits peuvent être découverts dans le documentaire L’Enfer d’Henri-Georges Clouzot. Sa carrière riche et mouvementée s’arrête tragiquement à Paris, trop tôt, comme de nombreuses légendes du cinéma.

 

03-rooney-mara

03. Rooney Mara

Deux apparitions cinématographiques en 2010 : le remake puant de Freddy et The Social Network de David Fincher, où elle campe (l’ex) petite amie de Mark Zuckerberg. Fincher a tout de suite flairé son potentiel puisqu’il lui offre le rôle difficile de Lisbeth Salander dans son excellent remake de Millénium. Un personnage qu’elle incarnera avec brio, brisant son immédiatement son image de jeune fille discrète. Cette année, dans Effets secondaires, Rooney Mara donne dans la performance ambigüe et passionnante. En très peu de rôles, la new yorkaise prouve qu’elle a les épaules solides. Brune aussi timide que vénéneuse, on pourra voir Rooney Mara dans le nouveau film de Spike Jonze, Her, et aussi aux côtés de Ryan Gosling dans l’un des nombreux projets que boucle Terrence Malick.

 

02-lea-seydoux

02. Léa Seydoux

Avec un grand-père président de Pathé, d’aucuns n’hésitent pas à critiquer la jeune actrice pour sa position à priori privilégiée dans le milieu. Pourtant, fils ou fille de, le talent est indispensable pour rester dans la course, et Léa Seydoux est l’une des plus douées de sa génération dans l’hexagone. Sa carrière décolle en 2008 avec La Belle personne (Christophe Honoré), et les apparitions chez des réalisateurs anglophones ne tarderont pas – Quentin Tarantino, Ridley Scott, Woody Allen – jusqu’à camper brillamment une tueuse au sang froid dans Mission Impossible : Ghost Protocol. D’une sensualité débordante, quelque chose de dur habite les traits de son visage en permanence, sauf lorsqu’elle l’illumine d’un simple sourire. Ses plus beaux rôles et plus beaux films : Belle épine, Mystères de Lisbonne, L’Enfant d’en haut, Grand Central et La Vie d’Adèle, chapitre 1 & 2 pour lequel elle remporte, avec Abdellatif Kechiche et Adèle Exarchopoulous, la Palme d’Or.

 

01-Jessica-Chastain

01. Jessica Chastain

La plus grande actrice révélée ces dernières années est sans aucun doute Jessica Chastain. En 2011, après quelques années dans l’antichambre télévisuelle et un premier rôle dans Jolene, la californienne apparaît à l’affiche de deux longs métrages sélectionnés à Cannes, Take Shelter où elle donne la réplique à Michael Shannon et The Tree of Life, de Terrence Malick, où elle incarne la Grâce. Par son excellent jeu naturel et son charisme, la belle rousse se retrouve aussitôt sur les devants de la scène. Deux nominations aux Oscars suivent dans la foulée : l’année dernière pour son rôle dans La Couleur des sentiments et cette année avec Zero Dark Thirty, dans lequel elle traque Ben Laden. Elle fait même une apparition remarquable dans le cinéma d’épouvante dans Mama, démontrant son aisance dans chaque genre. Parmi ses nombreux projets à venir : Interstellar de Christopher Nolan, Miss Julie de Liv Ullmann, A Most Violent Year de J.C. Chandor et Crimson Peak de Guillermo Del Toro. De belles perspectives pour une actrice tout simplement merveilleuse.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

2 commentaires

  1. Est-ce que cette liste est la dernière mise à jour ? Ou bien c’est une supposition seulement ? Je pense que la liste est peut être complète mais le rang n’est pas du tout celui que j’apprécie. A ma place, je vais choisir Léa Seydoux au premier rang et Romy Schneider au deuxième rang.

  2. Oui c’est la « dernière mise à jour », et comme on dit bien souvent, chacun ses goûts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *