Critique : Le Redoutable

Michel Hazanavicius revient à la comédie (dramatique) avec Le Redoutable, un portrait désinvolte de Jean-Luc Godard, loin des standards surannés des biopics à la française, pour traiter d’amour, de cinéma, et de révolution. Une œuvre douce-amère qui nous conduit de l’échec de La Chinoise au tournage du film du groupe Dziga Vertov, Le vent d’est.

LIRE LA SUITE

Critique : Office

Johnnie To s’écarte des polars et thrillers qui ont fait sa renommée avec Office, une comédie musicale sur le monde de l’entreprise sous fond de crise des subprimes. Un geste audacieux mais pas vraiment abouti.

LIRE LA SUITE

Critique : Song to Song

Prolifique, Terrence Malick, après avoir récemment bouclé le montage de Voyage of Time et livré l’excellent Knight of Cups il y deux ans, revient déjà avec un nouveau long métrage, tourné sur plusieurs années, principalement à Austin, dans son Texas natal. Dans le milieu de la musique, Malick nous offre une nouvelle élégie miraculeuse.

LIRE LA SUITE

Critique : La La Land

Après le viscéral Whiplash, Damien Chazelle revient toujours sur un air de jazz : cette fois, pour une comédie musicale, véritable déclaration d’amour au genre en rendant hommage aux œuvres hollywoodiennes des années 1950 et à Jacques Demy. Face à la caméra 35 mm, Emma Stone et Ryan Gosling brillent dans chaque scène.

LIRE LA SUITE

Critique : Passengers

Coupable du ramassis de sottises sur Alan Turing avec le biopic Imitation Game, le réalisateur norvégien Mortem Tyldum change de registre pour nous conduire à des années-lumière de la planète Terre à bord d’un vaisseau endormi. Endormi, à l’exception de deux passagers, campés par Chris Pratt et Jennifer Lawrence. Le résultat est un film de science-fiction plutôt passionnant, riche en(…)

Lire la suite