Critique : Bienvenue à Suburbicon

Avec Bienvenue à Suburbicon, George Clooney tente la comédie noire à la sauce des frères Coen – derrière le scénario du film. Manquant de rythme, de mordant et assez prévisible, ce pamphlet questionnant le rêve américain trouve seulement un peu de vitalité dans une seconde partie où les cadavres s’empilent.

LIRE LA SUITE

Critique : Star Wars – Les Derniers Jedi

Confié à Rian Johnson (Looper), l’épisode VIII de la saga Star Wars ne manque pas de grand spectacle en guise d’amuse-gueule et de conclusion. Pourtant, malgré certaines qualités, Les Derniers Jedis n’est rien d’autre qu’une pâle imitation de L’Empire contre-attaque et ses maigres moments d’audace ne pèsent guère en la faveur d’un long métrage qui oscille entre l’obscurité et la(…)

Lire la suite

Critique : Santa & Cie

Alain Chabat revient à la réalisation cinq ans après s’être égaré Sur la piste du Marsupilami. En persistant sur les terres de la comédie familiale, et plus précisément, de Noël, il livre avec Santa & Cie une œuvre débordant d’humour et doté du soupçon de féerie qui manque tristement dans le cinéma hexagonal. Préparez votre plus belle lettre, ce Noël,(…)

Lire la suite

Critique : Battle of the sexes

Le couple formé par Valerie Faris et Jonathan Dayton, derrière Little Muss Sunshine et Elle s’appelle Ruby, s’attaque au biopic en s’intéressant à un match de tennis historique, qui opposa la championne Billie Jean King à une ancienne gloire du circuit, Bobby Riggs, avançant que la femme est inférieure à l’homme. Match à portée politique pour un film qui rate(…)

Lire la suite

Critique : Le Musée des Merveilles

Accueilli assez froidement lors de son passage au Festival de Cannes, Le Musée des merveilles de Todd Haynes n’en est pas moins un film d’aventure à hauteur d’enfant riche et émouvant, doté d’une structure particulièrement originale et séduisante. Une double odyssée sensationnelle dans un New York arpenté à deux époques.

LIRE LA SUITE