Critique : La Momie

Avec La Momie version 2017, les studios Universal cherchent à emboîter le pas de Disney avec Marvel et de Warner Bros avec DC Comics, à savoir lancer une franchise hyper lucrative qui permet d’assurer de belles recettes sur plusieurs années. Premier film nous introduisant au « Dark Universe » du studio, La Momie est une super production calamiteuse.

LIRE LA SUITE

Critique : Okja

Dès son premier long métrage, Memories of Murder en 2003, Bong Joon-Ho s’est érigé en figure majeure du cinéma coréen. Depuis ce thriller, une poignée d’œuvres marquantes, The Host, Mother, Snowpiercer ainsi qu’un excellent segment dans le triptyque Tokyo !. Produit et distribué par Netflix, son nouveau film, Okja, témoigne d’une ambition immense au service d’une idéologie admirable, portée sur(…)

Lire la suite

Critique : Wonder Woman

Premier film de super-héros avec une femme pour protagoniste depuis 2005 (Elektra), Wonder Woman aurait pu marquer un tournant dans la vague folle d’adaptations de comic books. On aimerait saluer la position féministe de ce blockbuster, mais le raté est tel, que ce soit sur le plan narratif ou esthétique, qu’on ne voit guère comment défendre ce nouveau déchet toxique(…)

Lire la suite

Critique : Gardiens de la Galaxie 2

Il y a trois ans, James Gunn offrait une vraie bouffée d’oxygène à l’univers Marvel avec Les Gardiens de la Galaxie grâce à sa trajectoire résolument fun et une atmosphère marquée par les morceaux rock adulés par les protagonistes. Toujours aux commandes pour le second opus, le cinéaste originaire du Missouri livre encore un blockbuster particulièrement réussi.

LIRE LA SUITE

Critique : The Lost City of Z

Pour la première fois dans sa carrière, James Gray abandonne New York, ici, au profit de la forêt amazonienne. Adaptation du roman éponyme de David Grann, The Lost City of Z choisit la carte du film d’aventure intimiste avec un certain succès mais aussi de sérieuses lacunes.

LIRE LA SUITE