Critique : Detroit

Retour au pays pour Kathryn Bigelow. Après deux brillants longs métrages se déroulant au Moyen-Orient, le tendu et crispant Démineurs et le magistral et haletant Zero Dark Thirty, la cinéaste californienne s’intéresse aux meurtrières émeutes de 1967 à Detroit. Une façon de rappeler que l’horreur des violences policières envers les populations afro-américaines ne date pas d’hier dans une œuvre qui,(…)

Lire la suite

Critique : Blade Runner 2049

A l’ère des suites purement commerciales, reboots et remakes à gogo, on pouvait se méfier d’une suite au chef d’oeuvre de la science-fiction Blade Runner. Comment prolonger l’histoire de Rick Deckard ? Il aura été décidé de suivre le mouvement du temps, en nous plongeant trente ans plus tard, sur une Terre encore plus désolée pour questionner encore les liens profonds(…)

Lire la suite

Critique : Good Time

Après le phénoménal et poignant Mad Love in New York qui nous plongeait dans l’enfer de l’héroïne, les frères Safdie propulse Robert Pattinson dans le Queens des marginaux. Véritable trip hallucinogène, ce thriller se déroulant l’espace d’une journée saisit aussi par sa fibre émotionnelle. Sortez la caféine ou la Red bull, la nuit sera longue.

LIRE LA SUITE

Critique : Mother !

Trois ans après le tristement mal aimé Noé, Darren Aronofsky revient au thriller avec Mother !, un huis clos qui confronte une jeune femme à d’étranges phénomènes dans sa propre maison. Etouffant dans son style, le film se heurte au ridicule dans sa collection d’allégories et de métaphores.

LIRE LA SUITE