[Critique] Mission : Impossible – protocole fantôme (Brad Bird)

Pour le quatrième long-métrage de la saga Mission Impossible, Tom Cruise se glisse à nouveau dans la peau de l’agent Ethan Hunt. Acteur, cascadeur et producteur, la star américaine confie la réalisation de Mission : Impossible – protocole fantôme à Brad Bird, plutôt habitué à se retrouver aux commandes de films d’animation (Ratatouille, Les Indestructibles). Une collaboration explosive pour un film d’action qui remplit son contrat sans heurt.

Etat d’alerte

A peine échappé d’une prison russe, Ethan Hunt est confronté à la disparition du IMF et la menace d’une guerre nucléaire. Cette trame scénaristique n’est qu’un prétexte pour déployer tout un ensemble de séquences saisissantes par le suspense ou l’énergie à l’oeuvre. Dans un sens, cela contribue à la réussite de ce film, les quelques scènes tentant de développer la dramaturgie et les personnages étant plombées par le manque de finesse de l’écriture et du découpage.
Parmi le casting international de cet opus, on trouve aux côtés de Tom Cruise, Jeremy Renner et Paula Patton, le britannique Simon Pegg, campant l’agent Benji Dunn, habitué des comédies et qui apporte ici un degré d’humour savamment dosé. La frenchie Léa Seydoux, brillante, y apparaît en assassin téméraire et sexy – on aimerait la revoir dans d’autres productions américaines avec un rôle plus conséquent. Quant au super vilain de cette histoire, à l’origine d’un conflit entre les Etats-Unis et la Russie, c’est le suédois Michael Nyqvist qui lui donne vie. Cette belle équipe d’acteur est plongée au coeur d’un véritable marathon de scènes musclées qui amènent à voyager de la Hongrie jusqu’en Inde, en passant par Dubaï.

Naturellement dépaysant, Mission : Impossible – protocole fantôme ne cesse d’impressionner par ses séquences décoiffantes, dont le montage balaie la calamité du précédent James Bond, Quantum of Solace. Il y a ici une volonté de défier la gravité épatante, que ce soit en se jetant volontairement du toit d’un building, en escaladant le plus haut gratte-ciel de Dubaï, ou encore en sautant dans un conduit d’aération où trône un ventilateur mortel. Qu’il s’agisse d’infiltration, de castagne ou de poursuites, le spectateur se retrouve toujours au beau milieu de l’action grâce à une mise en scène impeccable. Toujours au rendez-vous, les stupéfiants gadgets technologiques renforcent la part de suspense que ménage Brad Bird, grâce à leurs défaillances et imperfections. En divisant de nombreuses scènes sur deux axes de développement parallèles, le film trouve un dynamisme remarquable qui contribue à travailler la tension jusqu’au bout, gardant le spectateur en état d’alerte permanent.

S’il aurait été appréciable de trouver un récit plus mûr, difficile de ne pas se délecter du spectacle maitrisé qu’offre Mission : Impossible – protocole fantôme. Nerveux et époustouflant, aucun amateur de cinéma d’action ne peut faire l’impasse sur ce nouvel épisode qui ne présente quasiment aucun temps mort.

3.5 étoiles

 

Mission : impossible – protocole fantôme

Film américain
Réalisateur : Brad Bird
Avec : Tom Cruise, Jeremy Renner, Paula Patton, Simon Pegg, Michael Nyqvist, Léa Seydoux, Anil Kapoor
Titre original : Mission: impossible – ghost protocol
Scénario de : Josh Appelbaum, André Nemec, d’après la série de Bruce Geller
Durée : 133 min
Genre : Action, Thriller, Aventure
Date de sortie en France : 14 décembre 2011
Distributeur : Paramount Pictures France


Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

3 commentaires

  1. Incroyable, je n’aime vraiment pas « l’homme », mais l’acteur, ya rien a dire. Encore une petite bombe de « ciné-action » qui, comme tu l’expliques très bien » va hannihiler les Bond.
    ET UN GRAND, TRES GRAND MERCI POUR LA NEWS DU SIECLE:
    PROMETHEUS DE Rydley SCOTT……………. Je suis comme un gamin qui attend le père noel !! ça tombe bien vu l’époque…
    Bonnes fêtes de fin d’année !!!!!!
    et merci pour tous ces articles passionant……

  2. Merci pour ton message domdom2006, ça me touche vraiment.
    Je vais préparer un petit dossier avec des bandes annonces pour quelques films de l’année prochaine. Bonnes fêtes à toi aussi !

  3. Plaisir coupable comme on dit ^^

    J’ai hate de voir ton dossier bande annonce

    Bonne fêtes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *