Critique : Vice

Adam McKay poursuit son exploration de l’histoire récente de l’Amérique en taillant un sacré portrait à charge de Dick Cheney, vice-président de George W. Bush. Dans la lignée de The Big Short – le casse du siècle, voilà une satire tonitruante, sacrément cynique et qui, bien qu’en partie fictionnelle, questionne les failles critiques de nos démocraties.

LIRE LA SUITE

Critique : Green Book sur les routes du Sud

Green Book : sur les routes du sud marque un tournant dans la carrière de Peter Farrelly : c’est le premier film qu’il réalise sans son frère Bobby, et c’est un biopic à tendance dramatique bien que ce road movie mise aussi sur l’humour de son duo central composé de Mahershala Ali et Viggo Mortensen. Une belle histoire d’amitié traçant sa route(…)

Lire la suite

Critique : Bienvenue à Marwen

Dans Bienvenue à Marwen, Robert Zemeckis se penche sur un traumatisme et les mécanismes thérapeutiques dont peut faire preuve le cerveau. Un drame inspiré de faits réels, qui pêche par plusieurs points mais qui ne manque pas de savoir-faire en matière de cinéma hybride.

LIRE LA SUITE

Critique : La Favorite

Récompensé en 2017 du Prix du meilleur scénario à Cannes pour Mise à mort du cerf sacré, Yórgos Lánthimos pose sa plume pour se concentrer sur la mise en scène avec La Favorite. Ce biopic, écrit par Deborah Davis et Tony McNamara, est peut-être le meilleur film du cinéaste grecque.

LIRE LA SUITE

Critique : Silvio et les autres

Paolo Sorrentino revient au cinéma politique en dressant le portrait de Silvio Berlusconi. Sorti initialement sous la forme de deux films en Italie, Loro 1 et Loro 2, Silvio et les autres se débarrasse de plus d’une demi-heure de film et expose un vrai déséquilibre dans la structure de ce biopic pourtant séduisant en de nombreux points.

LIRE LA SUITE