Critique : Priscilla

Lumière sur l’épouse d’Elvis Presley, Priscilla Beaulieu, rencontrée sur une base militaire alors qu’elle était encore adolescente. Avec Priscilla, Sofia Coppola renoue avec les portraits feutrés et teintés de mélancolie.

Epouser un rêve

Pour Priscilla Beaulieu (Cailee Spaeny), rencontrer Elvis Presley (Jacob Elordi) constitue, comme pour toute adolescente ou jeune femme, un événement hors du commun, et d’autant plus à son jeune âge : ses parents, dont un père militaire de carrière, devront donner leur aval pour que l’étincelle puisse naitre. Et c’est le déclic immédiat quand la star du rock la découvre, elle qui ressemble pourtant encore à une enfant, une poupée élégante tout juste sortie de sa boite. Sofia Coppola ne s’intéresse pas aux années qui séparent ce couple d’abord timoré – une décennie – mais à la nature même de cette étrange relation, sans jamais laisser le récit être aspiré par le King – le pire travers d’un biopic lorsqu’il s’intéresse au destin d’une femme dont l’époux la place dans l’ombre. Une part de l’étrangeté tient du fait que malgré l’âge de Priscilla, cette dernière se montre indispensable aux côtés de l’artiste sur le plan émotionnel. Aussi, il y a bien de l’amour dans l’air, mais avec chasteté : pas question d’aller au bout des sens, au grand dam de la demoiselle. Et il y a un respect – inévitable dans cette situation – pour la figure paternelle : d’une certaine manière, Elvis doit draguer le père de sa dulcinée, lui assurer que ses intentions sont les plus louables et lorsque la décision est prise pour qu’elle le rejoigne à Graceland, à Memphis, il est hors de question qu’elle abandonne ses études.

Jacob Elordi et Cailee Spaeny dans Priscilla

Priscilla dévoile un plongeon dans le monde adulte sous le sceau de la célébrité et des mondanités inhérentes. Et cette adolescente qui découvre ce double nouveau monde se retrouve façonnée par Elvis et sa famille, comment se coiffer, s’habiller, ne pas jouer avec le chien près des grilles du domaine, là où les fans campent jour après jour pour apercevoir leur idole. Et comme dans Somewhere (2010), le film travaillera la matière de l’ennui, l’ennui des nantis : quand Elvis tourne un film, pas question que Priscilla soit à ses côtés. Elle ne peut que se morfondre de ses lectures dans les tabloïds qui prêtent à son homme des relations avec ses partenaires de jeu, alors qu’elle se contente toujours de baisers certes langoureux. Sofia Coppola le confie, elle prend, tout comme avec Marie-Antoinette (2006), des libertés pour parfaire son portrait qui montre malgré ce contexte la naissance d’une femme et son émancipation. Si le King ne perd jamais rien de son magnétisme pour sa femme, cette dernière va réussir peu à peu à s’affirmer, à ne pas plier face à certains accès de colère digne d’un enfant gâté. Dans ce film aux décors et costumes somptueux, le duo de protagonistes se montre remarquable. Au Festival de Venise en 2023, Cailee Spaeny remporte la Coupe Volpi de la Meilleure Actrice. Si par moment, le film trouve quelques moments de flottement, on peut saluer la démarche de Sofia Coppola : celle de nous montrer une adolescente embarquée dans un rêve, qui épouse ce rêve, et la salvatrice décision d’une femme d’en sortir.

3.5 étoiles

 

Affiche du film Priscilla

Priscilla

Film américainn italien
Réalisatrice : Sofia Coppola
Avec : Cailee Spaeny, Jacob Elordi, Dagmara Dominczyk, Ari Cohen, Lynne Griffin
Scénario de : Priscilla Presley, Sandra Harmon, Sofia Coppola
Durée : 113 min
Genre : Biopic, Drame
Date de sortie en France : 3 janvier 2024
Distributeur : ARP Sélection

 

Photos du film Copyright A24

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.