Critique : Dogman

Avec Dogman, Matteo Garrone revient à un cinéma viscéral, loin de la fantaisie de Tales of tales, dont la figure centrale, un toiletteur canin, révèle un comédien, Marcello Fonte, Prix d’interprétation masculine du 71ème Festival de Cannes. Entre tendresse canine et bestialité des hommes, voici un drame qui se vit comme une expérience physique. Critique du film.

LIRE LA SUITE

Cannes 2018 : le palmarès commenté

Samedi soir s’est achevée la 71ème édition du Festival de Cannes avec une cérémonie de clôture marquée par l’intervention d’Asia Argento. On revient sur la soirée avec un commentaire sur le palmarès, et quelques mots sur cette édition 2018. Ci-dessus, l’ultime tapis rouge du jury (photo Pascal Le Segretain/Getty Images)

LIRE LA SUITE

Cannes 2018 : pronostics

Cannes 2018 touche à sa fin, dans quelques heures le jury donnera son verdict et les festivaliers pourront découvrir L’homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam. Voici mes pronostics, fondés sur mes favoris et, évidemment, sur mon parcours en compétition.

LIRE LA SUITE

Cannes 2018 : passage au shaker

Le physique est mis à rude épreuve dans ces dernières journées de festival. Heureusement, les cinéastes nous offrent de quoi nous réjouir en salle avec de belles (et très belles) œuvres. Dans cet article, on évoque la soirée de Clôture de la Semaine de la Critique, Under the Silver Lake, Miraï, ma petite sœur et Burning – avec Jeon Jong-seo(…)

Lire la suite

Cannes 2018 : le temple Lumière

On entame la deuxième partie du festival de Cannes en campant dans le temple du Grand Théâtre Lumière pour quatre films de la sélection officielle, Le Grand Bain (hors compétition), Asako et un des films événements de cette édition, The House that Jack built de Lars Von Trier, de retour hors compétition. Le lendemain midi, c’est le fabuleux BlacKkKlansman –(…)

Lire la suite