Top 10 des plus belles et talentueuses actrices

Découvert sur Plan-c, lancé par Golden Idol, je ne pouvais faire abstraction de ce projet communautaire qui changerait le monde du cinéma à jamais : le top 10 des actrices les plus belles et talentueuses. Voici donc mon classement, totalement irréfléchi, sujet à des pulsions masculines ancestrales prenant parfois le dessus sur l’art de jouer. Un article à parcourir en écoutant « Femmes je vous aime » de Julien Clerc. Merci.

10. Jessica Biel
Elle s’est fait connaître en jouant la prude Mary Camden dans l’insipide série Sept à la maison (7th Heaven). Un beau jour, pour le bonheur de la gente masculine, elle décide de faire une série de photo légèrement dénudée qui lui vaudra les foudres de la production de la série. Sa carrière est principalement composée de films pas terribles et autres navets mais qu’importe, Jessica Biel sait nous donner du rêve, à nous, les hommes.
(Et il y a un pour qui le rêve est réalité, un certain Justin Timberlake.)
A voir, pour le cinéma : L’illusionniste, Les Lois de l’Attraction (très petit rôle mais pour une fois que Bret Easton Ellis se voit gratifié d’une bonne adaptation au cinéma !)
A voir, pour d’autres raisons : London, The Texas Chainsaw Massacre (le remake bien entendu), I now pronounce you Chuck and Larry

 

09. Kristin Kreuk
Un minois irrésistible ! Un regard capable d’apporter la paix dans le monde ! Cette canadienne aux origines hollandaises (du côté du papa) et chinoises (du côté de la maman) est une créature divine ! Interprétant Lana Lang dans la série Smallville, Kristin Kreuk n’a pas encore eu l’occasion de faire réellement ses preuves sur le grand écran, si ce n’est dans la bouse infâme Street Fighter : The Legend of Chun-li et Partition. On lui souhaite de tomber sur un scénario digne de son éclat et vite !
A voir, pour rire jaune si l’on aime Street Fighter : Street Fighter : The Legend of Chun-li

 

08. Olivia Wilde
Le docteur House demande le docteur Remy Hadley en salle de réa. Officiant dans l’équipe du docteur le plus caustique et captivant du petit écran sous le pseudonyme de Thirteen depuis 2007 (saison 4), Olivia Wilde possède tous les atouts d’une actrice belle et talentueuse. Pourtant, elle n’a pas encore eu la chance de nous le prouver dans une production cinématographique correcte. Elle sera à l’affiche de Tron et Cowboys & Aliens, le début d’une carrière sérieuse ?
Quoi qu’il advienne, elle a le mérite de savoir formuler des termes médicaux compliqués sans perdre l’attention du sexe fort – je n’ai pas inventé ce terme ! –, et ça, c’est un petit exploit en soi !
A voir, pour ne plus jamais tomber malade : la série House M.D.

 

07. Zooey Deschanel
Une actrice dont je ne maitrise pas du tout la filmographie… Toujours est-il qu’il est difficile de résister à elle Almost Famous ou encore Yes Man où Jim Carrey tombe sous son charme, et on le comprend. De plus, la belle Zooey Deschanel joue et chante dans un groupe de pop aux douces mélodies répondant au nom de « She and Him ».
A voir : Ahem… à vous de me le dire !

 

06. Kristen Stewart
Vedette de la saga Twilight (l’antithèse des bons films de vampire), la jeune actrice au visage affichant souvent un certain dédain dissimule un énorme potentiel, aperçu notamment dans Into the Wild et Adventureland. Une petite qui a tout ce qu’il faut pour aller loin.
A voir, pour le cinéma : Into the Wild, Adventureland
A voir, avec de l’autobronzant et une bonne dose de courage : Twilight

 

05. Scarlett Johansson
Je lui consacrais un article il y a quelques jours pour « Cinq bonnes pelloches et une bouse », Scarlett Johansson fait partie de mes actrices fétiches depuis Lost in Translation. Malheureusement, depuis une poignée d’années, sa carrière semble au point mort en cumulant les films peu marquants, Iron Man 2 étant le dernier en date.
A voir, pour le cinéma : Match Point, Lost in Translation, Vicky Cristina Barcelona, The Prestige

 

04. Marilyn Monroe
Norma Jean Mortensen de son vrai nom fut le produit le plus glamour jamais créé (et détruit) par Hollywood. Utilisée par les studios pour rameuter les foules assoiffées de sa sensualité démesurée dans les cinémas, Marilyn Monroe est une femme brisée par un destin semé d’embuches depuis sa plus tendre enfance. Captant toute l’attention à chacune de ses apparitions à l’écran, c’est pour son ultime rôle dans The Misfits qu’elle démontre irréfutablement qu’elle était plus qu’une simple pin-up. Une légende, une vraie, comme on n’en voit plus.
A voir, pour le cinéma : Some like it Hot, The Misfits, The Seven Year Itch, Gentlemen Prefer Blondes, Niagara

 

03. Jennifer Connelly
Peu de personne peuvent se vanter d’avoir débuté leur carrière aux côtés de Robert De Niro, et sous la direction de Leone (Once Upon a Time in America). La petite qui cotoya ensuite Bowie dans Labyrinth trouvera le succès au début du siècle en remportant un Oscar du Meilleur Second rôle féminin dans A Beautiful Mind. Une actrice classique et douée.
A voir, pour le cinéma : Requiem for a Dream, A Beautiful Mind, Blood Diamond
A voir, pour ne plus être effrayé par l’écologie ni la fin du monde : The Day the Earth Stood Still (remake de 2008)

 

02. Naomi Watts
C’est David Lynch qui lui donna la chance d’obtenir une notoriété indiscutée grâce à un rôle difficile dans Mulholland Drive. Depuis, elle enchaine les films en fournissant toujours de solides interprétations. A mes yeux, la plus belle et la plus talentueuse de notre époque. Elle incarnera prochainement Marilyn Monroe dans Blonde, adaptation du livre éponyme par Andrew Dominik. Une affaire à suivre de très près !
A voir, pour le cinéma : Mulholland Drive, 21 Grams, King Kong, Stay
A voir, pour ne plus trouver la violence cool et branchée : Funny Games U.S.

 

01. Gene Tierney
Un visage qui rayonne de grâce et de fragilité. Une carrière d’actrice fulgurante. Une femme à la vie cisaillée par la dépression. Gene Tierney représente pour moi la plus brillante étoile d’Hollywood.
A voir, pour le cinéma : toute sa filmographie en commençant par Laura
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

16 commentaires

  1. effectivement, beaucoup de contemporain et pas que des perles 😉
    surtout en fin de classement avec Smallville et Twilight, mais bon, c’est tellement subjectif. heureusement il y a Zooey

  2. Beaucoup d’actrices de série et surtout beaucoup de jeunettes, ici. T’as privilégié la jeune génération alors qu’à mon avis beaucoup d’entre elles doivent encore faire leurs preuves (Kreuk, Wilde…). Pour Zooey Deschanel, le film à voir que je mettrais c’est 500 DAYS OF SUMMER (500 Jours Ensemble). Bon, faut dire que c’est le seul de ses films que j’ai vu.. :p

  3. Oui, dire que ma fin de classement m’a obligé à ne pas citer de belles et talentueuses plantes comme Julianne Moore, Kate Winslet ou encore Catherine Keener… Pardon à elles !
    Mais je pense sincèrement que Stewart et Wilde ont du talent à revendre.

    @Youtokine, eh bien je ne l’ai pas vu celui-ci. La bande annonce ne me rebute un peu… Si je creuse dans ma mémoire, le seul film qui m’a vraiment plu et où elle apparait (petit rôle en début et fin de film), c’est Almost Famous.

  4. D’accord avec Gene Tierney et Kristen Keurk ! Par contre, Jennifer Connelly, j’aime moins. Après, les goûts et les couleurs…

  5. Classement intéressant. Marilyn était incontournable (je me demande encore comment elle a fait pour éviter mon classement) et tu as choisi de donner leur chance à certaines actrices peu confirmées mais physiquement troublantes. Ton podium est redoutable, même si effectivement Kate Winslet méritait sa place dedans.
    Bienvenue au Palmarès !

  6. @Cinemarium, oui, il en faut pour tout le monde. J’ai longuement hésité à mettre Julianne Moore à cette position et du coup, elle a sauté du classement !

    @Vance, merci (je t’envoie mes notes sous peu).

  7. Autant le classement des acteurs était un peu crédible mais là on touche le fond… Je suis désolé mais c’est un classement de l’émotion mais non de la technique pur. Katharine Hepburn, Bette Davis, Ingrid Bergman, Eva Marie Saint, Ruby Dee,Simone Signoret Vous connaissez?

  8. C’est bien pour cela qu’il est précisé que ce classement est « totalement irréfléchi » ; contemporain et impulsif !

  9. A part Johansson, il y a très peu de chances que l’on revoit vos actrices. J’espère que vous en êtes conscient…

  10. Sauf Watts.

  11. Kristin Kreuk et Jessica Biel sont abonnées aux navets et films sans conséquences, c’est fort dommage mais Kristen Stewart a un réel talent qui pourra s’exprimer très vite, maintenant qu’elle est libérée des Twilight. Olivia Wilde détient également un potentiel formidable, encore faut-il qu’elle trouve un véritable rôle au cinéma sous la direction d’un bon cinéaste. Jusqu’à présent, la série House reste sa meilleure zone d’expression, surtout à la fin de la saison 7.

  12. Bon comme Cotillard est nulle d’après lui ( ce qui n’est pas le cas), regardons son classement : Biel est bidon. Bimbo mais n’est pas une actrice. Abonnée aux Razzies Awards. Kreuk est bidon. Fait des séries débiles. Sa carrière est terminée. Wilde est une actrice de série télé. No comment. Deschanel : bof pour ne pas dire médiocre. Stewart : une « actrice » qui joue dans Twilight. No comment. Johansson : rien à dire. Monroe : son statut la sauve. Mais actrice moyenne. Connely : moyenne mais correct. Cotillard n’a rien à envier à ces actrices. Pour la plupart elle sont bidons. On sent que l’auteur a un besoin de reconnaissance. Cotillard c’est un Oscar mérité et une carrière exemplaire. L’objectivité de ce blog est assez « sélective ». Dommage. Ps : « L’accent pourri » de Cotillard m’a tué. Elle est bilingue la meuf.

  13. @La méthode : Pour commencer, merci de ne pas déformer mes propos en provenance de Twitter. Tu sais très bien pourquoi je t’ai bloquée sur cette plateforme. Cependant, tu es toujours la bienvenue pour t’exprimer ici.
    Quant à Marion Cotillard : je n’ai jamais dit qu’elle était nulle et je te mets au défi de me citer. Une carrière exemplaire ? Prenons ces derniers films : Minuit à Paris, un bon Woody Allen ; Inception, un très bon Nolan ; Les Petits mouchoirs, pas vu ; mais, attention, trio de choc : Le Dernier vol, Nine et Public Enemies ! Pas besoin d’évoquer les taxi pour constater que, comme 90% des acteurs, la carrière de Marion Cotillard est loin d’être une route céleste. Par contre, je revendique mes propos pour l’accent pourri, car jusqu’à présent, même si « elle est bilingue la meuf », on ne pourra pas dire, objectivement – ça semble te tarauder l’objectivité sur des sujets qui ne peuvent être abordé que par le prisme de la subjectivité -, qu’elle a joué avec un accent de qualité, contrairement à des compatriotes tels que Clémence Poésy ou Eva Green, pour ne citer qu’elles.
    Pour conclure, non, ce blog n’a rien d’objectif et n’a jamais revendiqué l’être.

  14. Public Enemies est un très bon film de Michael Mann. Nine semble raté et encore cela reste un avis subjectif( je ne l’ai pas vu). Le dernier vol est nul pas besoin de l’avoir vu. Et? Vous être pétri de mauvaise foi. Peut-être une jalousie inconsciente. Si son accent était « pourri et bidon » elle ne serait pas réclamé par les grand réalisateurs américains. Elle ferait des série tv débiles ( un peu comme vos idoles) Elle ne serait pas acclamé par la presse américaine et le public américain. Que vous le vouliez ou non elle fait partie du top 10 mondial. Ps : C’est un marrant lui. Le mec est pétri de certitude. Il ne sait pas à qui il parle et fait comme si il avait affaire à un débutant. Ce n’est pas très surprenant en France. On n’aime pas beaucoup les vainqueurs.

  15. Tes allégations et préjugés me font autant rire qu’ils me désolent, enfin, la balance penche du côté rigolo pour cette affaire, surtout venant de la justicière masquée de Twitter, qui se voit, « conversation » après « conversation », rejetée par ses interlocuteurs. Peut-être que condescendance, vérité absolue et obstination font mauvais ménage ?
    Tu dois être très malheureuse et/ou frappée d’un terrible ennui pour gaspiller ton temps ainsi.

  16. Ah non pas du tout. Tu connais l’infiltration de groupes sociaux sur internet? Je bosse moi. Ce qui est frappant c’est le nombre de « parvenus » pensant s’y connaitre en cinéma et qui font des blogs. Twitter est un bon endroit pour comprendre ce phénomène. Je pense que la personne qui perd son temps c’est toi. Et aussi malheureux( La haine sur Cotillard est révélatrice). Tu connais la technique du « frottage »? On frotte son interlocuteur pour voir sa réaction. Faire un blog anonyme,donner son avis ne fait pas avancer le Schmilblick. En fait le constat est simple ; complexé,dans les 20 ans, a sans doute voulu être réalisateur ou acteur,petite bourgeoisie,fascination pour le futile,refus de la ‘bien- pensance ». CQFD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *