Critique : Song to Song

Prolifique, Terrence Malick, après avoir récemment bouclé le montage de Voyage of Time et livré l’excellent Knight of Cups il y deux ans, revient déjà avec un nouveau long métrage, tourné sur plusieurs années, principalement à Austin, dans son Texas natal. Dans le milieu de la musique, Malick nous offre une nouvelle élégie miraculeuse.

LIRE LA SUITE

Critique : The Circle

Adaptation du roman éponyme de Dave Eggers, The Circle conduit Emma Watson à décrocher un emploi chez un acteur majeur des nouvelles technologies, centralisant les données de tous ses utilisateurs, pour le bien, mais surtout pour le pire. La nouveau film de James Ponsoldt (Smashed, The Spectacular Now) manque cruellement de finesse mais soulève d’importantes problématiques.

LIRE LA SUITE

Critique : Okja

Dès son premier long métrage, Memories of Murder en 2003, Bong Joon-Ho s’est érigé en figure majeure du cinéma coréen. Depuis ce thriller, une poignée d’œuvres marquantes, The Host, Mother, Snowpiercer ainsi qu’un excellent segment dans le triptyque Tokyo !. Produit et distribué par Netflix, son nouveau film, Okja, témoigne d’une ambition immense au service d’une idéologie admirable, portée sur(…)

Lire la suite

Critique : Félicité

Grand prix du jury (Ours d’Argent) de la Berlinale 2017, Félicité, du franco-sénégalais Alain Gomis, nous conduit à Kinshasa pour dresser le portrait d’une chanteuse frappée par un drame. Une œuvre touchante, qui magnifie sa représentation du quotidien d’un lyrisme musical parfois envoûtant.

LIRE LA SUITE