Critique : Ant-man et la guêpe

Vingtième film de l’univers cinématographique Marvel, Ant-man et la guêpe conduit Paul Rudd et Evangeline Lily à reprendre leurs costumes polymorphes, et ce, afin de retrouver dans le monde quantique la mère de la super-héroïne, disparue il y a plus de trente ans. Un blockbuster modeste, sympathique, mais qui pêche par son rythme.

LIRE LA SUITE

Critique : Jurassic World Fallen Kingdom

Succès oblige de Jurassic World, avec 1,6 milliards de recette pour un budget de 150 millions de dollars, une suite devait voir le jour pour probablement mener à une trilogie. Cette fois, Colin Trevorrow n’est plus à la réalisation mais scénariste avec Derek Connolly, et c’est l’espagnol Juan Antonio Bayona (Quelques minutes après minuit, L’Orphelinat) qui se retrouve aux commandes(…)

Lire la suite

Critique : Ready Player One

Après nous avoir gratifié de l’excellent Pentagon Papers en janvier, Steven Spielberg est déjà de retour avec une œuvre de science-fiction dantesque, Ready Player One, adaptation du roman éponyme d’Ernest Cline. Comme l’indique très justement le slogan sur l’affiche française, voici une aventure trop grande pour le monde réel. D’une richesse inouïe, c’est un des grands moments de cinéma de(…)

Lire la suite

Critique : Star Wars – Les Derniers Jedi

Confié à Rian Johnson (Looper), l’épisode VIII de la saga Star Wars ne manque pas de grand spectacle en guise d’amuse-gueule et de conclusion. Pourtant, malgré certaines qualités, Les Derniers Jedis n’est rien d’autre qu’une pâle imitation de L’Empire contre-attaque et ses maigres moments d’audace ne pèsent guère en la faveur d’un long métrage qui oscille entre l’obscurité et la(…)

Lire la suite

Critique : Kingsman Le Cercle d’Or

Eggsy rempile pour une seconde aventure où il devra sauver l’humanité des conséquences de drogues condamnant ses consommateurs à une mort atroce. Si l’équipe est inchangée, avec Matthew Vaughn aux commandes de ce Kingsman : le cercle d’or, cette suite au casting XL donne dans le divertissement XS. On vous explique pourquoi dans cette critique.

LIRE LA SUITE