Critique : Avatar la voie de l’eau

James Cameron livre enfin son premier long métrage depuis la sortie du premier Avatar en 2009. Maintes fois repoussé, notamment suite au rachat de la Fox par Disney, Avatar : la voie de l’eau se présente comme le deuxième segment de ce qui doit devenir une pentalogie. Si la technique se montre encore plus impressionnante avec cette nouvelle exploration de Pandora,(…)

Lire la suite

Critique : Troll

Peut-être que des amateurs de cinéma d’action se souviennent encore du douloureux Tomb Raider (2018) avec Alicia Vikander, signé Roar Uthaug. Le cinéaste retrouve sa Norvège natale avec Troll, film fantastique qui se montre probablement moins pénible mais tout aussi raté.

LIRE LA SUITE

Critique : Violent night

Avec Violent Night, le réalisateur norvégien Tommy Wirkola revisite la figure du Père Noël dans un home invasion le soir du réveillon, évoquant Maman, j’ai raté l’avion (1990) mais sans prendre de pincettes avec la violence. Dans le rôle principal, David Harbour se montre poilant dans un film qui souffre de quelques temps morts.

LIRE LA SUITE

Critique : Bullet Train

Si l’on peut accorder à David Leitch la capacité à filmer des séquences d’action prenantes, ses longs métrages peinent toujours à séduire sur le plan narratif. Adaptation du roman japonais Maria Beetle de Kotaro Isaka, Bullet train avait le potentiel d’un film d’action des plus plaisants mais il tourne à l’aventure plutôt poussive et bien trop invraisemblable.

LIRE LA SUITE

Critique : The Northman

Pour son troisième long métrage, Robert Eggers se montre des plus ambitieux avec The Northman, odyssée vindicative d’un viking au Xe siècle. Avec un Alexander Skarsgård plus imposant que jamais, ce film habité par le folklore scandinave nous emporte dans un monde cruel et violent.

LIRE LA SUITE