Critique : Kingsman Le Cercle d’Or

Eggsy rempile pour une seconde aventure où il devra sauver l’humanité des conséquences de drogues condamnant ses consommateurs à une mort atroce. Si l’équipe est inchangée, avec Matthew Vaughn aux commandes de ce Kingsman : le cercle d’or, cette suite au casting XL donne dans le divertissement XS. On vous explique pourquoi dans cette critique.

LIRE LA SUITE

Critique : Atomic Blonde

A l’aube de la chute du mur de Berlin, des espions internationaux se traquent dans la capitale allemande afin de récupérer une précieuse liste. Deux ans après Mad Max : Fury Road, Charlize Theron s’empare d’un rôle à la fois musclé et sexy dans un thriller d’action un peu désuet mais doté de quelques moments de bravoure.

LIRE LA SUITE

Critique : La Planète des Singes Suprématie

Troisième volet du reboot de la saga La Planète des Singes, La Planète des Singes – Suprématie conte l’inéluctable dans une œuvre crépusculaire, empruntant aux westerns, grandes épopées et péplums. Matt Reeves n’était pas loin de livrer le plus grand blockbuster de l’année, mais encore une fois, le scénario finit par gâcher une partie du spectacle.

LIRE LA SUITE

Critique : Baby Driver

Réunir le film de braquage, orienté du côté du conducteur, au film musical est la recette que tente Edgar Wright avec Baby Driver. Un programme qui s’avère bien moins rafraîchissant que prévu, donnant dans le produit frelaté au rayon « cool attitude. »

LIRE LA SUITE