Test Blu-ray : Personal Shopper

Fiche Technique :

Personal Shopper (2016) réalisé par Olivier Assayas
Avec : Kristen Stewart, Nora Von Waldstätten, Lars Eidinger, Ty Olwin, Anders Danielsen Lie, Benjamin Biolay
Durée : 105 min
Genre : Fantastique, Thriller
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français DTS-HD Master Audio 5.1, Audiodescription
Sous-titres : Français (forcés en VO), Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : TF1 Vidéo

 

Synopsis :

Maureen, une jeune américaine à Paris, s’occupe de la garde-robe d’une célébrité. 
C’est un travail qu’elle n’aime pas mais elle n’a pas trouvé mieux pour payer son séjour et attendre que se manifeste l’esprit de Lewis, son frère jumeau récemment disparu. 
Elle se met alors à recevoir sur son portable d’étranges messages anonymes…

Le film :

Pour accéder à la (semi) découverte du film à Cannes, c’est par ici.

Olivier Assayas/Kristen Stewart : un duo qui séduit énormément. Le cinéaste français, qui a mené la comédienne américaine au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Sils Maria prolonge leur collaboration pour la mettre au cœur d’un récit fantastique jouant avec les codes du film de fantôme. Personal Shopper place l’héroïne de Twilight dans la peau d’une acheteuse pour une star, dont l’emploi du temps est trop chargé pour s’occuper de l’achat (et des prêts) de ses propres vêtements et bijoux. Mais c’est en médium que l’on découvre Maureen, revenant dans une demeure où son frère jumeau a perdu la vie. Une héroïne en deuil, qui cherche une preuve tangible d’un au-delà. Il y avait une promesse : le premier à partir doit envoyer une signe concret à l’autre.
Personal Shopper joue avec l’opposition de la spiritualité – on y traite des séances de spiritisme de Victor Hugo, de l’art abstrait de Hilma af Klint – et de la superficialité – le boulot ingrat de Maureen et les sapes de luxe. Avec un compagnon à l’étranger, Maureen se montre solitaire dans un Paris aussi partagé entre urbanisme et nature dominante. Olivier Assayas, par ses longs mouvements en travelling, développe une mise en scène élégante – Prix de la mise en scène à Cannes, ex-aequo avec Baccalauréat –, et trouve des vrais moments de tension, d’effroi. Mais surtout, il livre une œuvre singulière, presque éthérée, en certains points décevantes – l’aspect policier – mais profondément troublante. Kristen Stewart, sublimée, mise à nue littéralement, trouve l’un de ses plus beaux rôles en jeune femme privée de sa moitié – son frère –, partagée entre deux mondes aux frontières peut-être si poreuses.
Le genre de film fantastique atypique, loin des standards narratifs, dense et habité, et dont les effets se propagent encore après le générique final.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Nouvelle collaboration entre Olivier Assayas et le chef opérateur Yorick Le Saux, suite à Sils Maria, Personal Shopper est filmé dans un 35 mm séduisant, qui travaille les contrastes. Lorsque Kristen Stewart déambule dans la vaste demeure vide où vécut son frère, la comédienne vogue entre ténèbres et lumière. C’est somptueux et même un léger fourmillement dans certains noirs ne gâche en rien cette image d’une grande vitalité. Le niveau de détail impressionne tout comme le piqué – les détails notamment sur les robes pour Kyra – et les échappées dans les rues de Paris et de Londres offrent une image haute définition tout à fait remarquable dans toute la profondeur de champ. L’aspect vaporeux du dernier plan du film surprend, mais il s’agit peut-être d’un choix artistique ?

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Le mixage du film est incroyable de finesse. La spatialisation est exploitée avec énormément de subtilité, faisant des séquences fantastiques des instants qui touchent à l’excellence en matière d’épouvante. Craquements, passages d’un esprit, bruits sourds. Des éléments classiques mais extrêmement puissant – au sens figuré. Le placement des voix au centre se montre exemplaire, et le dynamisme de la piste se révèle dans certaines scènes clés. La musique de Personal Shopper s’inscrit dans cette même forme de subtilité, en se montrant rare. A noter un beau passage musical pour accompagner le parcours de Maureen, Das Hobellied interprété par Marlene Dietrich. Le blu-ray propose de l’audiodescription ainsi que des sous-titres pour sourds et malentendants.

– Bonus :

Les bonus sont en HD.
– Entretien avec Kristen Stewart au New York Film Festival (22 min). L’entretien se porte sur Personal Shopper, Certaines femmes et le premier court métrage réalisé par Kristen Stewart.
– Entretien avec Olivier Assayas par Olivier Père, filmé à Cannes 2016 (19 min)
– Séance de spiritisme version longue (4 min)
– Spiritisme et théosophie (2 min)

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
5 étoiles
Bonus :
3.5 étoile
Avis Global :
4 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *