Test Blu-ray : Johnny s’en va-t-en guerre

johnny-va-guerre-blu-ray

Fiche Technique :

Johnny s’en va-t-en guerre (1971) réalisé par Dalton Trumbo
Avec : Timothy Bottoms, Kathy Fields, Donald Sutherland, Charles McGraw
Titre original : Johnny got his gun
Durée : 111 min
Genre : Drame, Guerre
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français DTS-HD Master Audio 2.0, Audiodescription français,
Sous-titres : Français (obligatoire sur la VO), Français sourds et malentendants
Format d’image : 1.66:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : EuropaCorp

 

Synopsis :

Durant la Première Guerre mondiale, un jeune soldat est blessé par un obus : il a perdu ses bras, ses jambes et toute une partie de son visage. Il ne peut ni parler, ni entendre, ni sentir mais reste conscient. Dans la chambre d’un hôpital, il tente de communiquer et se souvient de son histoire.

Le film :

Unique long métrage réalisé par Dalton Trumbo, plus connu comme scénariste, avec une cinquantaine de films dont Spartacus ou Papillon, Johnny s’en va-t-en guerre est une terrible diatribe à l’égard des conflits armés. Lors de la Première Guerre Mondiale, Johnny (Timothy Bottoms) est gravement blessé par un obus : le jeune homme y perd tous ses membres, ainsi qu’une majeure partie de son visage. Soigné par les équipes médicales de l’armée, Johnny est maintenu en vie à des fins scientifiques, sans conséquence d’après la hiérarchie puisqu’il est déclaré que seul le bulbe rachidien de son cerveau fonctionne encore. Et pourtant, sous son masque et ses draps, Johnny pense encore, enfermé dans son propre corps devenu cage, sans possibilité de communiquer avec « le monde extérieur ». Par la voix-off, le spectateur entend les pensées du soldat mutilé alors qu’autour de lui, d’aucun n’a conscience de son état – les touches d’humanité viendront grâce à l’empathie de certaines infirmières. Cruel, le film évolue au gré des souvenirs et rêves de Johnny, sa relation avec sa petite amie avant de partir au combat et des moments forts vécus avec son père. Bien qu’il ne montre le front qu’au cours d’une courte scène, Johnny s’en va-t-en guerre porte en lui toute l’horreur de la guerre, illustrant avec une force rare l’ignoble mépris dont est capable l’Homme envers son prochain. En 1971, Johnny s’en va-t-en guerre quitte le Festival de Cannes avec le Grand Prix Spécial du jury.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Deux univers visuels composent le film : un noir & blanc brut pour suivre le quotidien de Johnny mutilé, une image en couleur douce pour explorer les rêves et souvenirs. De façon général, le piqué atteint ses limites dans les plans moyens. L’unique scène sur le champ de bataille, dans la pénombre, est celle qui montre la définition la plus faible. Bien qu’hétéroclite, ce transfert fait preuve de nombreuses qualités, notamment en matière de colorimétrie, de contrastes et de profondeur des noirs. A noter également l’absence de tout artefact ou rayure.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
S’ouvrant sur un rythme donné par des tambours militaires, Johnny s’en va-t-en guerre montre du répondant. Avec une ambiance sonore assez discrète, cette piste audio sur deux voies, peu dynamique (en dehors de la scène de la fanfare de départ) montre surtout ses qualités par la clarté de ses voix, la voix-off de Johnny constituant son épine dorsale. Les quelques effets sonores, notamment sur le champ de bataille, s’avèrent datés et peu perçants. A noter la présence d’une piste audiodescription.

– Bonus :

Les bonus se trouvent sur un second disque, DVD (et donc en définition standard) :
– Bande annonce originale (3 min)
– Scènes coupées, sous forme de making-of (8 min)
– Entretien avec l’acteur Timothy Bottoms (10 min)
– Entretien avec le cinéaste Bertrand Tavernier (15 min)

Annotations :

Johnny s’en va-t-en guerre est également distribué dans une édition « ultra collector » qui comprend 2 DVD de bonus, le roman original, 10 cartes et la dossier de presse original :

johnny-guerre-collector

 

Film :
4.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
2.5 étoile
Avis Global :
4 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *