[Test Blu-ray] Apocalypse Now (Francis Ford Coppola)

Apocalypse Now Blu-ray

Fiche Technique :

Apocalypse Now (1979) réalisé par Francis Ford Coppola
Avec : Martin Sheen, Marlon Brandon, Robert Duvall, Albert Hall, Frederic Forest, Laurence Fishburne, Sam Bottoms, Dennis Hopper, Harrison Ford
Durée : 147 mn (version cinéma) ; 196 mn (version longue « redux »)
Genre : Guerre, Drame
Blu-ray testé : Edition américaine « Full Disclosure », region free (A B C)
Pistes Audio : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français, Anglais, Anglais pour sourds et malentendants, Espagnol
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Lionsgate

La trame :

Au cours de la guerre du Vietnam, le capitaine Willard se voit confier la mission d’éliminer le colonel Kurtz, installé au Cambodge où il dirige les indigènes. Pour parvenir à leurs fins, Willard et son équipe devront surmonter les dangers inhérents à la remontée d’une rivière en territoire ennemi.

Mini-critique :

Orson Welles en rêvait, Francis Ford Coppola et John Milius l’ont fait : adapter au cinéma le roman de John Conrad, Hearts of Darkness (Au coeur des ténèbres), déplacé ici au milieu de la guerre du Vietnam. Le capitaine Willard (Martin Sheen), ne vit plus depuis qu’il a goûté aux affrontements dans la jungle et seule la mission périlleuse qui lui est confiée semble apte à le tirer de sa torpeur morbide. Willard et quatre soldats vont remonter, à bord d’un bateau de patrouille léger, la rivière Nung et découvrir l’effarante nature du conflit. Du lieutenant Kilgore (Robert Duvall) qui se comporte sur le champ de bataille comme s’il était sur une plage californienne, jusqu’à ordonner à ses hommes de surfer face aux lignes ennemies ; à l’avant poste sans commandement où règne le chaos et l’hébétude, sans oublier le show des playmates censées remonter le moral de troupes en perdition, la guerre du Vietnam est dépeinte comme un théâtre d’errances barbares et stupides. Si la guerre fait désormais battre le cœur de Willard, elle tourmente l’âme de ses coéquipiers qui n’ont rien à faire dans cet enfer humide : Lance Johnson (Sam Bottoms), surfeur renommé, se réduit à l’état de zombie par la dope ; Chef (Frederic Forrest), passionné de gastronomie, ne demandait qu’à continuer ses études dans le domaine ; M. Propre (Lawrence Fishburne), 17 ans seulement, devrait être au pays, auprès de sa famille. Quand la mort peut survenir à tout instant, la démence guette chaque homme déchiré par l’éloignement de son pays, de sa culture et des siens. La remontée de la rivière est un voyage au cœur de l’horreur ponctué de rares scènes d’action saisissantes.
Apocalypse Now possède un caractère surréaliste, hallucinant, obsédant, grâce à l’ambiance musicale à la fois pesante et fantasmagorique et à l’état constamment hagard de Martin Sheen qui étudie religieusement le dossier du colonel Kurtz, figure énigmatique et fascinante, campé par un Marlon Brando méconnaissable et imposant. La trame scénaristique, dégagée du roman de Conrad, permet à Coppola de transcender avec brio le genre du film de guerre, les dernières bobines se consacrant exclusivement à la déification de Kurtz où sa confrontation avec Willard, attisée par la présence de Dennis Hopper en journaliste illuminé, touche au mysticisme. Apocalypse Now est une réflexion acerbe sur la guerre et son emprise sur l’homme, dotée d’une réalisation nonpareille.

La version Redux du film, qui comporte 50 minutes supplémentaires, apporte en densité au récit mais nuit au rythme, avant tout à cause du segment chez des colons français – pourtant intéressant – qui stoppe trop longuement la progression de Willard si proche de Kurtz. Quoi qu’il en soit, cette édition blu-ray propose les deux versions pour le bonheur de tous.

L’édition Full Disclosure contient un troisième blu-ray sur lequel se trouve Au coeur des ténèbres, passionnant documentaire de Fax Bahr, George Hickenlooper et Eleanor Coppola qui revient sur les origines du film et son tournage apocalyptique : problème de financement, crise cardiaque de Martin Sheen, présence aléatoire des hélicoptères sur les lieux de tournage, folie latente de Francis Ford Coppola, (…) Apocalypse Now tient du miracle, et ce documentaire le prouve. Durée : 96 mn. Format d’image : 1.33:1.

Apocalypse Now est récompensé notamment de la Palme d’Or en 1979, des Oscars de la meilleure photographie et du meilleur son.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Apocalypse Now s’affiche dans son format d’image original (2.35:1) pour cette cure de jouvence en haute définition. Les couleurs sont sublimes de jour comme de nuit, que ce soit à bord du PBR Streetgang ou dans les profondeurs de la jungle. Le niveau de détails et la précision du piqué nous permettent de compter aisément les gouttes de sueur perlant sur le visage de Martin Sheen, ainsi que de lire les lettres et ordres de mission. Les plans rapprochés affichent les qualités de productions contemporaines. La finesse du grain de l’image laisse supposer que ce dernier a été légèrement gommé, et ce, sans altérer les particularités d’un film tourné à la fin des années 1970. Le dernier tiers du métrage, auprès de Kurtz, est, malgré la pénombre dans laquelle se déroule les scènes, le plus beau : les couleurs et détails impressionnent parmi des contrastes solides.
Un seul défaut, on constate un léger fourmillement sur certains ciels. Difficile d’obtenir un transfert plus impressionnant d’Apocalypse Now.

– Son :

Les premiers instants donnent le ton : cet hélicoptère qui traverse tous les canaux de l’installation audio, avant de rejoindre The End des Doors, montre qu’un soin tout particulier a été apporté à la remasterisation audio d’Apocalypse Now. Le canal des voix restitue parfaitement les dialogues tandis que la spatialisation se montre excellente, permettant aux ambiances sonores du film de nous mettre au plus près du groupe de soldats remontant vers le Cambodge.
La scène culte de l’attaque des hélicoptères, crachant missiles et Wagner, est stupéfiante en terme de précision et de mixage où les basses sont des plus virulentes. Bien sûr, les films de guerre modernes disposent d’une sonorisation plus dynamique, mais cela n’empêche en rien de se délecter de l’excellente piste DTS-HD Master Audio de ce blu-ray.

– Bonus :

Les bonus ne disposent d’aucun sous-titre et sont en définition standard, sauf précision.

Blu-ray 1 (le film) :
– Commentaire audio de Francis Ford Coppola.

Blu-ray 2 (disque dédiés aux bonus) :
– Interview de John Milius, scénariste du film, en compagnie de Francis Ford Coppola (49:45), interview de 2010 en HD.
– Conversation avec Martin Sheen et Francis Ford Coppola (59:26), interview de 2010 en HD.
– Fred Roos : le casting d’Apocalypse Now (11:44)
– Le Mercury Theater à l’antenne : Hearts of Darkness, 6 Novembre 1938. Lecture d’Orson Welles (36:34).
– Les hommes creux, montage de scènes non utilisées dans le film, accompagné des lecteurs de Marlon Brando (16:57) .
– « Monkey Sampan », scène coupée (03:03).
– Scènes additionnelles (26:28).
– Destruction de l’enceinte de Kurtz en générique final du film, commenté par Francis Ford Coppola (06:06).
– La naissance du son 5.1 (5:54)
– « L’hélicoptère fantôme », à propos de la spatialisation sonore (3:55).
– La bande originale au synthétiseur par Bob Moog, article issu du magazine Keyboard.
– Un million de pieds de pellicule : le montage d’Apocalypse Now (17:57).
– La musique d’Apocalypse Now (14:46).
– « Avez-vous entendu de bons films dernièrement ? », l’architecture sonore d »Apocalypse Now (15:22).
– Le mix final (03:09).
– « Apocalypse Then and Now », interview de Coppola à propos de la sortie du film (03:44).
– Festival de Cannes 2001 : Francis Ford Coppola ; interview au American pavilion (38:35).
– PBR Streetgang, interviews des membres de l’équipage (04:09).
– La palette colorimétrique d »Apocalypse Now (04:06).
– Bande-annonce de Tetro (Francis Ford Coppola) et The Doors(Oliver Stone), en HD.

Blu-ray 3 (Au coeur des ténèbres) :
– Commentaire audio de Francis et Eleanor Coppola
– Extraits du scénario de John Milius et notes de Francis Ford Coppola (dans une résolution qui demande à être très près de l’écran pour lire quelque chose).
– Storyboards
– Photos d’archive
– Archives publicitaires, bandes annonces, spots TV et poster.

Inclus également un livret de 48 pages contenant des photos et notes de production (cliquez sur les images pour agrandir) :

Annotations :

La différence entre l’édition full disclosure testée ici et la special edition réside dans la présence du blu-ray du documentaire Au coeur des ténèbres – dont le passage au blu-ray s’est fait sans traitement de l’image – ainsi que d’un livret de 48 pages dans la première. A noter également la différence de pochette, la special edition étant nettement plus jolie que la full disclosure – mais qui a eu l’idée d’insérer en fondu le visage de Marlon Brando sur le bateau ?

Conclusion :

Il y a quelques mois, dans mon article sur ces films qui se font patienter en blu-ray, je citais Apocalypse Now. L’attente ne fut point vaine, le film est désormais disponible dans une qualité exceptionnelle, avec ses deux différents montages, et agrémenté de plusieurs heures de bonus très complets (malheureusement non sous-titrés).
Un film culte, une édition magistrale supervisée par Francis Ford Coppola : un blu-ray indispensable à importer.

Notes :
Film : 10/10
Image : 4,5/5
Son : 5/5
Bonus : 5/5

Avis global : 10/10

MAJ du 22/02/2011 : Apocalypse Now arrive dans une version française qui devrait être techniquement identique à celle testée ici, comprenant également le documentaire Au Coeur des Ténèbres. Disponible à partir du 27 avril 2011.


Apocalypse Now sur Amazon.fr :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

18 commentaires

  1. Je crois que je vais attendre une édition française pour avoir des sous titres sur les bonus. J’ai vu le test de dvdbeaver et c’est clair que le film retrouve une seconde jeunesse grâce à ce transfert.
    http://www.dvdbeaver.com/film/DVDCompare3/apocalypsenow3.htm

  2. ah, film culte et mythique !! je crois l’avoir vu le documentaire bonus, en effet on apprend plein de choses impressionnantes sur le tournage…

  3. Apocalypse Now est clairement un film unique et jouïssif mais malheureusement plombé, à mon sens, par une dernière heure bien trop métaphorique et imagée. Par contre, je n’ai vu que la version Redux, et je dois avouer que le passage chez les colons français est parfois hors-propos.
    Néanmoins, le film dispose d’une profondeur certaine et d’une lecture aux multiples façades qui lui conféreront le statut d’oeuvre majeure.

    Bon article en tout cas et très belle version blu-ray.

  4. A film culte, blu-ray culte … Ta critique m’a donné envie de l’acheter ^^.

  5. @Pitivier, en espérant qu’elle ne tarde pas et qu’elle soit identique techniquement.

    @Phil, oui, et ici, dans les bonus supplémentaires, on voit des choses forts intéressantes, comme le générique de fin où Willard décide de faire sauter l’enceinte de Kurtz sous une musique inquiétante. Coppola a préféré ne pas conclure son film ainsi au final.

    @Cinemarium, perso, je vois la dernière partie comme un aboutissement : enfin, nous y sommes ; comment est ce Kurtz ? Que va faire Willard ?
    En fait, parfois, je pense qu’il faudrait un 3ème montage qui comporte la seconde scène des playmates, lorsqu’elles ont besoin d’essence ; présente uniquement dans la version Redux.

    @Marvelll, tu peux y aller les yeux fermés 😉

  6. Merci pour la critique de ce « film » qui est fait est bien plus que ça.
    Vous etes le seul blog a avoir precisé que « heart of darkness » etait bien en blu ray! et c’etait ma seul inquiétude. Je pense par contre que si ce blu ray sort en france, ce qui me parait peut crédible parce que je crois que les droits de « heart of darkness » sont à une autre boite, mais je ne suis plus sur, et bien il n’y aura pas plus de sous titre sur les bonus, comme beaucoup d’édition prestigieuse de warner. Mais bon, on sait jamais, en tout cas le mien est en cours d’acheminement et ça va etre looonnnng!!!!
    Dernier point, le prix: 42 dollars, soit 30.27€ ce qui me semble plus que raisonnable.
    Allez ciao et bonne descente en enfer…

  7. @domdom2006, il s’agit en effet d’un disque blu-ray, mais ne vous attendez pas à une qualité d’exception. La différence avec une édition DVD de Hearts of Darkness est minime (je n’en ai pas pour comparaison). Cependant, pour le docu, on est moins exigeant que sur le film.
    Quant à une édition française, ce qui est étonnant, c’est qu’elle n’ait pas lieu en même temps, comme c’est souvent le cas pour un film de cette importance. Est-ce que le transfert sera donc le même ? A suivre…

  8. @dom de domdom (histoire de dom!)
    Je vais rencontrer le distributeur en novembre (c’est un peu mon metier en fnac) et je verraius ça. Et effectivement j’ai su par un client qu’il s’agissait juste d’un transfert dvd-blu ray. Pas grave, car je l’ai deja vu il y a 15 ans et j’en ai un souvenir extraordinaire. Quasiment mieux que le film… Des que j’ai des infos, je viendrais vous le dire.
    Par contre, pour ma commande, on m’annonce livraison autour du 8 decembre!!! record.
    Enfin, tout se merite….

  9. 8 décembre ?! Avec Amazon.com ? J’ai commandé ma copie sur Axelmusic ; c’est souvent un peu plus cher mais les délais sont généralement excellents (j’ai reçu ma copie la veille de la sortie américaine) lorsque l’on précommande.

  10. avant ton billet j’hésitais, mais là je crois que je vais craqué…..!

  11. J’ai une petite frayeur, parce que hier j’ai été voir le prix sur axel, chez qui je commande de temps en temps (Ran à 5€ j’etais content) et là je vois un nouveau référencement de apocalypse now version « corrected »???!!!
    Pas plus de précision, et en plus moins cher que la première.
    Si quelqu’un sait ce que c’est, merci d’avance.

  12. @maximus0223, c’est vraiment une belle édition à posséder d’un grand film ; seul défaut pour cette version 3 BR, la pochette… (je me demande si ce n’est pas un choix délibéré pour faire casquer certains qui prendront aussi l’édition 2 BR !)

    @domdom2006, alors, en fait, j’avais contacté axelmusic vis à vis de la politique de prix différents ; la moins chère est la version canadienne, même si le drapeau est américain, c’est un bug chez eux. Ensuite, j’ai lu qu’il y avait un problème sur les premières éditions canadiennes vendues : le livret était absent. Je suppose que « corrected » signifie que le livret est désormais présent. Quant à savoir s’il y a des différences techniques entre la version américaine et la version canadienne, il semblerait que non… difficile d’expliquer alors la différence de prix.

  13. Blu-ray reçu.
    Apocalypse now 1979 et redux absolument fabuleux au niveau des couleurs.
    Un son dts hd master.
    Les sous titres sur les deux versions.
    Heart of darkness en blu ray mais sans aucune retouche, mais c’est presque mieux ainsi, et sous titré.
    Une avalanche de bonus passionnant mais là sans sous titre. tristesse.
    Et un superbe petit livret dans le ton du film.
    A noter, un emballage vraiment « beurk » extérieur comme intérieur.
    Bizarre de la part de lionsgate!!
    Voilà, je suis heureux, avec en plus dans le colis du facteur l’édition de « the exorcist » qui est absolument fabuleuse, et qui mériterais qu’un certain dom s’y penche…

  14. Content de lire que tu es très satisfait de ton achat.

    Pour The Exorcist, c’est un film que je n’ai vu qu’une fois, il y a une dizaine d’année, et qui m’a laissé assez… dubitatif ! Il n’est donc pas sur ma liste de priorité – j’attends la nouvelle édition d’Avatar, Seven et Inception.

  15. Une bombe ce film ! « Apocalypse Now, c’est pas un film sur le Vietnam, c’est le Vietnam ».

    Coup de cœur pour la scène où les ricains attaquent les Vietcongs en projetant la musique de Wagner depuis leur hélicoptère.

    Good job

  16. Y en a peu, des films comme ça !

  17. Je viens juste apporter une précision:
    Edition BR française collector: N’hésitez pas à revendre votre version import, l’édition française est sublime, très au dessus de la version us, et bizarrement moins cher.
    Les minis menus ont étés refaits, et sont magnifiques.
    La jaquette du BR est beaucoup plus jolie (et c’est rien de le dire)
    Un superbe livre est intégré dans le BR et pas en plus…
    Et surtout TOUT EST SOUS TITRE…. film bonus interview etc….
    Comme quoi, de temps en temps, les bonnes surprises arrivent de chez nous.
    ciao.

  18. Merci pour ces précisions domdom2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *