[Test Blu-ray] Furie (Brian De Palma)

furie-blu-ray

Fiche Technique :

Furie (1978) réalisé par Brian De Palma
Avec : Kirk Douglas, John Cassavetes, Carrie Snodgress, Amy Irving, Andrew Stevens
Titre original : The Fury
Durée : 118 min
Genre : Fantastique, Drame, Horreur
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais DTS-HD Master Audio 4.0 ; Anglais, Français DTS-HD Master Audio Mono
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

 

Synopsis :

Le père d’un enfant doué de pouvoirs de voyance se met à la recherche de son fils. Celui-ci a été enlevé par une agence de contre-espionnage qui veut utiliser ses aptitudes paranormales à des fins politiques. Il est aidé par une jeune étudiante qui a les mêmes pouvoirs que son fils…

Le film :

Dans la continuité de Carrie, sorti deux auparavant, en 1976, Brian De Palma explore à nouveau les phénomènes télékinésiques. Dans Furie, Peter Sandza (Kirk Douglas) recherche son fils, adolescent aux pouvoirs psychiques qui intéressent fortement une cellule secrète avec à sa tête Ben Childress (John Cassavetes). Jadis collègues et amis, Peter a été trompé par Childress qui tenta de le faire assassiner sous les yeux de son fils avant de kidnapper ce dernier. En parallèle, la jeune Gillian (Amy Irving) voit son potentiel psychique découvert et rejoint alors un centre de recherche – où le danger de la voir tomber dans les mains de Childress est grand. Cette trame fantastique, qui tient purement de la série B, aurait pu donner un film très mineur, mais le talent de Brian De Palma permet à Furie de trouver une belle place dans la filmographie du réalisateur de Pulsions et Blow Out. Plus que le soucis du détail, la précision du découpage – et des plans – marque dans de nombreuses scènes, qu’il s’agisse d’une course poursuite en voiture dans la pénombre d’un chantier ou bien d’une évasion tragique tournée au ralenti. Si Cassavetes manque de finesse dans la figure du mal qu’il représente, Kirk Douglas et Amy Irving donnent d’excellentes performances dans ce thriller qui déploie des effets spéciaux encore redoutables aujourd’hui. Autre acteur majeur de la réussite du film : John Williams, qui compose un thème principal entêtant et imposant. Avec ses destins tragiques, où des adolescents voient leur potentiel galvaudé par le gouvernement, Furie impressionne par le tour de force formel accompli par Brian De Palma, réalisateur capable de transcender tout scénario.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

La restauration de la pellicule de Furie est des plus satisfaisantes. Aucune poussière, rayure ou artefact ne vient troubler le visionnage et le film a conservé les spécificités du 35 mm. Les scènes de jour montrent un piqué et un niveau de détail impressionnants et même si les scènes nocturnes se montrent plus faibles, elles restent parfaitement appréciables pour un film de 1978. Seul un léger fourmillement occupe quelques plans et certains ciels.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Proposé sur quatre canaux ou bien dans un mono correspondant au mixage d’origine, la piste audio montre un dynamisme efficace. Bien que bon, le canal des voix manque quelque peu de clarté. Rien de marquant, mais une absence de défaut à souligner.

– Bonus :

Tous les bonus sont en haute définition.
– Préface de Samuel Blumenfeld (7 min).
– Du sang sur l’objectif, entretien avec Richard D. Kline, directeur de la photographie (26 min).
– Histoires de pivotage, entretien avec l’actrice Fiona Lewis (13 min).
– « Furie » : journal de tournage (48 min)
– Entretiens d’époque : Brian De Palma (6 min), Amy Irving (5 min), Fran Yablans (7 min), Carrie Snodgress (5 min)
Double Negative, court métrage de Sam Irvin hommage au cinéma de Brian De Palma (16 min)
– Bande annonce

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
3.5 étoiles
Bonus :
4.5 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Un commentaire

  1. Je trouve que Brian De Palma démontre clairement qu’avec Furie, un métrage sombre et toujours aussi passionnant malgré les années qui passent, mérite vraiment le titre de maître du suspense et son travail de cinéaste particulièrement méticuleux le propulse en héritier digne du cinéma d’Alfred Hitchcock. Par contre il est vrai que c’est un peu lent, poussif et beaucoup moins bien filmé que beaucoup d’autres films du même réalisateur. Un film qui reste à voir selon moi, belle critique pour le bluray, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *