[Critique] Insolation (Hirsch/Thomas)

Premier long métrage des brésiliens Felipe Hirsch et Daniela Thomas, Insolation aborde l’amour dans ce qu’il y a de plus douloureux, lorsqu’il n’est pas partagé. Plutôt intelligente dans son propos, cette oeuvre souffre terriblement de son aspect théorique et de son caractère glacial.

Amour seul

Dans une ville de Brasilia si désertique qu’elle ressemble à une ville fantôme écrasée par le Soleil, un vieil homme, interprété par Paulo José, parle d’amour autour des protagonistes, de leurs amours, réunis autour d’une buvette délabrée. Si l’amour n’a pas été fait pour rendre heureux mais pour que l’on se sente vivant, comme il l’est exprimé par le narrateur, cette notion de vitalité est absente du film. Chacun des protagonistes suivis ici, du petit garçon amoureux d’une adolescente au quadragénaire s’énamourant d’une journaliste, lui-même admiré par une écolière, exprime l’âpreté du sentiment amoureux non partagé, l’isolation et la souffrance engendrée, mais aucun ne trouve une existence propre, du moins tangible, dans ce récit assez pauvre, cousu grâce à ces différents destins aux aboutissants annoncés.

Jouant sur des lignes géométriques pour isoler leurs personnages dans leur détresse, Hirsch et Thomas appliquent minutieusement leur théorie sur ces amours impossibles, au point de faire d’Insolation une oeuvre particulièrement théorique et manquant cruellement d’émotion. Au fils des minutes, le fossé entre le spectateur et les personnages, tous plutôt bien campés, se creuse, inéluctablement. Les désirs ne prennent jamais formes et les déceptions amères semblent si distantes. Aride et glaçant, voici un premier film trop plaqué sur son sujet pour parvenir à dégager une véritable saveur artistique ou philosophique.

2 étoiles

 

Insolation

Film brésilien
Réalisateur : Felipe Hirsch, Daniela Thomas
Avec : Paulo José, Antonio Medeiros, Simone Spoladore, Leonardo Medeiros
Titre original : Insolaçao
Scénario de : Will Eno, Sam Lipstyle
Durée : 100 min
Genre : Drame
Date de sortie en France : 25 juillet 2012
Distributeur : Urban Distribution

Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *