DVD / Blu-ray / Rencontre : Thomas Ngijol – A Block

En compagnie de quelques camarades blogueurs, j’ai eu la chance – au passage, merci à Tristan et son agence de communication – d’assister à l’avant première du DVD de Thomas Ngijol dans le somptueux auditorium de TF1. Aperçu de ce qui vous attend dès le 20 octobre et retour sur la rencontre d’un comique qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Propulsé par le Jamel Comedy Club, Thomas Ngijol s’est tout naturellement retrouvé à tenir son propre spectacle, seul, sous le titre A Block . Avec sa bonne humeur communicative, Thomas s’attaque à de nombreux thèmes en restant toujours réceptif et ouvert au public de La Cigale. Son cousin camerounais, ses expériences avec les nanas et les changements physiques débarquant à la trentaine sont les prémices d’un show où il replonge sur les faits marquants de son enfance : la musique, les séries TV et l’ambiance familiale à Maisons Alfort – M.A. pour les gangstas. Thomas Ngijol s’amuse à viser au-dessus et en-dessous de la ceinture et garde toujours en ligne de mire le fait d’être noir, jouant sur les clichés avec bonhommie pendant près d’une heure et demie. On peut émettre un seul véritable reproche à son premier spectacle, celui de commencer bien trop fort, à tel point que le début du show se révèle être un exercice abdominal d’une efficacité prodigieuse pour, en contrepartie, perdre en rythme et intensité sur les dernières minutes. Malgré ce bémol final, Thomas démontre irréfutablement son talent de comédien de stand-up avec le divertissant A Block. Vivement le suivant !

Suite à la projection du spectacle, nous nous retrouvons – nous = Ta Mère de Ca dépend des jours, Boustoune de Angles de vue, Miss Selector, Filmgeek et désolé à ceux que j’oublie ! – à piller gentiment un buffet face à Thomas Ngijol qui nous parle notamment des différences d’appréhension de la scène du Jamel Comedy Club et de celle de La Cigale, de sa première visite au Cameroun où il présenta son show – élément disponible dans les bonus du DVD / Blu-ray – et de sa première grande expérience cinématographique avec le film Case départ où il occupera les postes de réalisateur, scénariste et acteur aux côtés de son ancien collègue de scène, Fabrice Eboué (et avec l’aide à la réalisation de Lionel Steketee). C’est l’histoire de deux frères, interprétés par Thomas, jouant la carte du noir paranoïaque, et Fabrice, voulant s’assumer plus blanc qu’un blanc. A la mort de leur père, ce dernier leur lègue un unique objet historique, un traité d’abolition de l’esclavagisme qu’ils vont déchirer comme un vulgaire papelard. C’est alors que nos deux frères vont se retrouver propulsés en 1780, aux Antilles, et subir – avec humour – le dur quotidien de leurs ancêtres esclaves. Leur mission consiste alors à reformer le traité qu’ils ont détruit à notre époque. Un pitch assez prometteur, en somme. Le tournage, qui se déroulera à Paris et à Cuba, débute Lundi. Quant à son prochain spectacle, Thomas nous confie qu’il se concentrera principalement sur le pan suivant de sa vie, son adolescence, et qu’il sera donc orienté « gangsta rap », un genre musical qu’il affectionne particulièrement…

A Block est disponible en DVD et Blu-ray à partir du 20 Octobre 2010 :


Bonus du DVD / Blu-ray :
– Le rappel du spectacle (10 min env.)
– La rencontre « A Block ! » de Laurent Weil et Thomas Ngjijol (20 min env.)
– Block to Africa – Thomas Ngijol à block (Documentaire au Cameroun, 30 min env.)
– Bouge ! (la chanson « A Block ! ») avec Thomas Ngijol, Gystere et Greg Frite (4 min env.)

Caractéristiques techniques du DVD :
Durée: 1h19
Format image: 1.77 / 16/9 compatible 4/3
Pistes audio : VF en 2.0 Dolby Digital / 5.1 Dolby Digital
Caractéristiques techniques du Blu-ray :
Durée: 1h19
Format image: 1.77-16/9 – Compatible 4/3 – 1080p
Codec : MPEG4/AVC
Piste audio : VF en 5.1 DTS-HD Master Audio
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

5 commentaires

  1. pas mal ce comique bien qu’il sorte d’un show que je déteste. je lui préfère Fabrice Ebohé quand même.

  2. Etant sourd, j’aimerais savoir si le blu-ray propose des sous-titres. Sinon j’avais vu la pub dans so foot. ^^

  3. y’avait un buffet ? j’aurais peut-etre du venir… (mais bon, les humoristes c’est généralement pas trop mon truc…)

  4. @Max Ciliaire, les goûts et les couleurs…

    @Marvelll, j’essaie de chopper l’infos et je reviens à toi. (mais je crains qu’il n’y en ait pas.)

    @Phil, oui, sucré – j’ai ravagé ceux aux framboises ! – et salé ; ç’aurait été l’occasion de se voir également !

  5. Marvelll, désolé pour ce retour tardif, et désolé pour la mauvaise nouvelle : aucun sous-titres à signaler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *