Test Blu-ray : Un fils

Fiche Technique :

Un fils (2020) réalisé par Mehdi Barsaoui
Avec : Sami Bouajila, Najla Ben Abdallah, Youssef Khemiri, Noome Hamda
Titre original : Bik Eneich: Un fils 
Durée : 95 min
Genre : Drame
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Arabe/Français DTS-HD Master Audio 5.1 et 2.0
Sous-titres optionnels : Français, Anglais
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Jour2Fête

 

Synopsis :

Farès et Meriem forment avec Aziz, leur fils de 9 ans, une famille tunisienne moderne issue d’un milieu privilégié. Lors d’une virée dans le sud de la Tunisie, leur voiture est prise pour cible par un groupe terroriste et le jeune garçon est grièvement blessé..

Le film :

Même sans connaître le propos du film, Mehdi Barsaoui marque Un Fils du sceau de la fatalité. Il y a sur cette route vers Tataouine, de façon imperceptible, le tragique qui s’apprête à frapper. Et les blessures par balles d’Aziz ne sont que le début d’un sournois calvaire pour Farès (Sami Baouajila) et Meriem (Najla Ben Abdallah) : alors que le garçon, entre la vie et la mort, va nécessiter des soins particuliers, ses parents vont devoir faire des choix cruciaux, car il y a en dommage collatéral de l’attaque terroriste un inattendu sursaut du passé.

Proche de ses personnages à la fois meurtris et contraints d’agir dans l’urgence, face à une bureaucratie et des mœurs pouvant être fatals à Aziz, Un fils choisit la sobriété dans l’épreuve douloureuse. Ce couple ébranlé affronte alors des questions éthiques et morales, où le délitement de la cellule familiale s’avère plus que tangible. Si la délicate position de Meriem est simple à assimiler, le chemin sur lequel s’engage Farès conduit à l’effroi, révélant un infâme système né des divers conflits qui peuvent affecter les populations des pays voisins et la nécessité de se soustraire aux règles en vigueur. Touchant sans insister sur la corde sensible, ce premier long métrage témoigne d’une volonté de questionner sans jugement des valeurs sociales et familiales. Une œuvre qui rappelle aussi qu’il suffit de peu pour que le bonheur quotidien bascule dans l’horreur la plus désespérante. A noter que Sami Bouajila a été récompensé du Prix du Meilleur acteur de la section Orrizonti lors de la Mostra de Venise 2019.

 

Le Blu-ray

– Image :

Avec une caméra proche des comédiens, de leur visage, Un fils ne dévoile que peu de profondeur d’image, bien qu’on y trouve quelques extérieurs magnifiques de détails, parfois captés avec des atmosphère particulières, comme cette fin de journée où Farès s’isole dans un cadre désertique. Le transfert s’avère solide en tout point, des contrastes à la profondeur des noirs en passant par la colorimétrie. Pas tout à fait aux sommets de la HD en matière de piqué, mais aucun défaut notable à signaler.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
L’atmosphère audio du film se veut relativement feutrée. L’attaque terroriste témoigne du dynamisme dont est capable cette piste DTS-HD Master Audio 5.1 mais par la suite, tout se concentrera sur des atmosphères plus intimistes, avec des voix prépondérantes. Leur mixage aurait pu bénéficier d’un meilleur équilibre entre les répliques en arabe et en français mais on ne touche pas à un écart qui viendrait à perturber le visionnage. La spatialisation est employée avec parcimonie et la bande originale d’Amin Bouhafa s’intègre à l’ensemble avec finesse.

– Bonus :

– Entretien avec le réalisateur (23 min)

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4étoiles
Bonus :
2.5 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.