Test Blu-ray : Le Roi de coeur

Fiche Technique :

Le Roi de cœur (1966) réalisé par Philippe De Broca
Avec : Alan Bates, Micheline Presle, Pierre Brasseur, Jean-Claude Brialy, Geneviève Bujold, Françoise Christophe, Michel Serrault, Adolfo Celi
Durée : 102 min
Genre : Comédie, Guerre
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Français DTS-HD Master Audio 2.0, Audiodescription
Sous-titres : Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : L’atelier d’images

 

Synopsis :

Avant d’évacuer Marville, en 1918, les Allemands dissimulent une charge d’explosifs dans la cathédrale. Avertis, les alliés chargent le soldat Plumpick d’en trouver la cachette. Arrivé en ville, tous les habitants ont déserté à l’exception des pensionnaires de l’asile d’aliénés.

Le film :

Avec Le Roi de cœur, Philippe de Broca réalise une farce burlesque qui prend position contre l’absurdité de la guerre. Alan Bates, dans le rôle du soldat écossais Plumpick, libère accidentellement les fous de l’asile qui vont redonner vie à une ville désertée et en péril, en reprenant divers postes : le coiffeur (Michel Serrault), la patronne de la maison close (Micheline Presle), le Duc et la Duchesse de Trèfle (Jean-Claude Brialy et Françoise Christophe), … Le film s’ouvre par un quiproquo qui va conduire Plumpick à s’intégrer au cirque à ciel ouvert qu’il a engendré lorsque les soldats allemands le poursuivaient. Devenu le roi de cœur pour les fous, et face au charme de la jeune coquelicot (Geneviève Bujold), il lui sera impossible de mener à bien sa tâche alors qu’il y a urgence : à minuit, la ville explosera par un dispositif caché par les forces allemandes. Malgré son casting phénoménal, Le Roi de Coeur peine à séduire : réduit à ses enjeux initiaux, le film aligne les scènes burlesques où seuls les comédiens prennent du plaisir. Rares sont les situations humoristiques qui font mouche et rien ne se construit au-delà de l’enchaînement des saynètes où les comédiens campent des archétypes sans évolution aucune. Il y a pourtant derrière tout cela une vraie philosophie, louable, mais dont la force du propos arrive bien tardivement. Echec en France lors de sa sortie initiale en 1966, c’est auprès des américains, et plus particulièrement des étudiants, qu’il rencontra du succès. On est loin de la force comique des films réalisés par Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo mais on pourra toujours trouver un certain plaisir, une certaine poésie, à cette comédie qui osa rire, et, en partie méditer, sur la Première Guerre Mondiale, son absurdité et ses paradoxes.

Bande annonce :

 

Le Blu-ray

– Image :

La restauration du film est assez bluffante. Les détails sont légion au cœur de Marville, que ce soit en extérieur ou au cœur de la cathédrale. Les couleurs, superbes, permettent de profiter du travail soigné sur les costumes éclatants de cette joyeuse bande de fous, ignorant le monde de la guerre pour mieux le combattre à leur manière. Doté d’une belle profondeur des noirs et d’un piqué de haut niveau, Le Roi de cœur s’offre une seconde jeunesse où seuls quelques fourmillements s’invitent sans gâcher la moindre scène. On notera aussi parfois quelques voiles laiteux dans les zones d’ombre de certains plans en contre-jour, mais c’est un phénomène rare.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Audiodescription et sous-titrages pour les sourds et malentendants font de cette édition blu-ray un élève modèle. La piste française, où s’invitent quelques dialogues en anglais et en allemand, mise sur le mixage mono d’origine avec un bel équilibre. Pas de souffle ni de grésillement sont à signaler, avec des voix plutôt claires – la qualité fluctue plus à cause de la prise de son d’origine que du mixage. Le dynamisme n’est pas ahurissant mais les musiques de Georges Delerue parviennent à saisir l’installation frontale si nécessaire. La qualité est au rendez-vous.

– Bonus :

Sauf précision, les bonus sont en haute définition
– Entretien avec Pierre Lhomme, directeur de la photographie (10 min)
– Entretien avec Michelle de Broca (9 min)
– Les comédiens sur le plateau (6 min, définition standard)
– Le monde irréel de Philippe de Broca (1 min 30, définition standard)
– Bande annonce du film

Annotations :

A noter la sortie du film en DVD et Blu-ray conjointe avec un retour dans certaines salle de cinéma le 25 janvier.

 

Film :
2.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
3.5 étoile
Avis Global :
3 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *