Critique : X

Dans X, une bande de jeunes qui rêve de révolutionner l’industrie du porno dans les années 70 choisit la mauvaise location pour tourner leur film. Ti West rend un hommage soigné au cinéma d’horreur à petit budget d’époque, avec un cadre rural évoquant fortement Massacre à la tronçonneuse (1974) de Tobe Hooper.

Libido vorace

Des corps sous des draps ensanglantés, une hache et des jets d’hémoglobine témoignent d’une boucherie tandis que le sermon d’un homme de foi s’achève à la télévision. La police découvre un terrible massacre qui vient de se produire dans une vaste ferme isolée. Suite à cette introduction qui ne laisse planer aucun doute sur la nature des événements qui se dérouleront dans X, Ti West rembobine à la veille pour nous présenter sa petite équipe de tournage. Il y a Maxine (Mia Goth), l’actrice et compagne cocaïnomane du producteur Wayne (Martin Henderson), l’étalon du film Jackson (Kid Cudi), la « jeune fermière en détresse » Bobby-Lynne (Brittany Snow) et l’équipe technique, composée de RJ (Owen Campbell) au cadre et Lorraine (Jenna Ortega) au son. Tous pensent être en route vers le succès en tournant un film porno doté de qualités cinématographiques. Pour nous, spectateurs, chacune de ces séquences touchera plus à la comédie qu’à la pornographie par la teneur des plans et échanges. Une œuvre tournée clandestinement dans une ferme, Wayne louant une maison à un mystérieux couple de retraités sans leur annoncer la raison de leur séjour. Avec un accueil de l’hôte fusil en main, une vieille femme à la fenêtre qu’il ne faut pas déranger, et ce vaste domaine avec un étang ou règne un alligator, on pourrait imaginer qu’un élément caché, une créature ou un humain, pourrait s’ajouter au tableau pour faire basculer le tournage dans l’horreur absolue. C’est pourtant avec l’intégralité de ces protagonistes que Ti West nous plonge dans un bain sang, orchestré avec brio.

Le déraillement repose sur cette vieille femme, Pearl (aussi interprétée par Mia Goth, grimée à outrance), qui semble porter une forme de désir envers cette jeune femme, lui rappelant sa jeunesse perdue. Lorsqu’elle découvre que les locataires tournent un film pornographique, un vif désir charnel se réveille en elle. X oppose alors les corps et les apparences. Que craindre de cette femme âgée et décharnée pour un homme d’une certaine carrure comme Wayne ou encore Jackson, ancien marine ? Et comment blâmer les envies et désirs des uns et des autres ? Car s’il y a ce puissant désir gériatrique comme moteur, le point de bascule séparant nos personnages est la participation de l’ingénieure du son face à la caméra, sous les yeux de son copain cadreur médusé. Généreux dans ses effets gores qu’il emploie pourtant avec parcimonie, X fonctionne grâce à la cohésion de son casting, sa mise en scène posée et la simplicité de ses choix narratifs. Même lorsque le massacre débute, Ti West continue d’exploiter la sensation de malaise provoqué par le fossé corporel, le corps jeune et désirable de Maxime s’opposant à celui de Pearl qui, après avoir vécu tant de printemps, se montre effrayant et morbide. L’inéluctable travail du temps, qui est sublimé lors d’une belle reprise de « Landslide » par Brittany Snow.

La confrontation générationnelle qui se déroule dans X évite toute considération plombante pour se concentrer sur la survie de tout un chacun. Il y a ici une véritable efficacité dans cette alternance de tension et de violence, seulement limitée par un récit aux rouages rudimentaires. Evitant l’écueil de vouloir en faire trop dans son dernier chapitre – une véritable tare du cinéma horrifique, qui affecte d’ailleurs le pourtant réussi Barbare (2022) de Zach Cregger –, X constitue un film d’horreur plaisant, et dont l’univers s’étend déjà : Ti West a imaginé une trilogie, dont la préquelle, Pearl, est déjà sortie aux Etats-Unis. Raison de plus pour ne pas manquer ce premier chapitre.

3.5 étoiles

 

X

Film américain
Réalisateur : Ti West
Avec : Mia Goth, Jenna Ortega, Brittany Snow, Kid Cudi, Martin Henderson, Owen Campbell, Stephen Ure, James Gaylyn
Scénario de : Ti West
Durée : 105 min
Genre : Horreur, Thriller
Date de sortie en France : 2 novembre 2022
Distributeur : Kinovista

 

Photos du film capelight pictures OHG / Christopher Moss

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.