Cannes 2015 : pronostics

A quelques heures de la découverte du palmarès de la Sélection officielle du 68ème Festival de Cannes, découvrez mes pronostics sur les futurs primés.

Il y a des jours où commence à regarder des courts métrages avec un jury ultra classe pour finir sa journée en échangeant quelques mots avec Michael Fassbender – qui excelle dans Macbeth. Mais je reviendrai là dessus plus tard dans une chronique complète du weekend de rattrapage avant la clôture. Je devrais d’ailleurs découvrir Le Fils de Saul et The Lobster. Il me manquera donc Marguerite et Julien ainsi que Chronic. Voici donc mes pronostics avec ces quatre films manquants.

Pronostics Palmarès Cannes 2015

louder-bombs-cannes

Palme d’Or

Louder than bombs. Plutôt mal aimé par la majorité des festivaliers, le film de Joachim Trier m’a laissé une impression forte qui a tenu au fil des jours et des projections. Les tendances vont plutôt vers Carol, Youth et pour certains The Assassin.

Grand Prix

The Assassin de Hou Hsiao-Hsien : beau et magnifiquement mis en scène, si la palme n’y est pas, il serait triste de voir ce film repartir bredouille.

Prix de la mise en scène

Sicario de Denis Villeneuve. Il y a plusieurs prétendants solides à ce titre, avec notamment Justin Kurzel pour Macbeth ou encore Matteo Garrone pour Tales of tale. Le drame serait de voir récompensé Sorrentino avec son prétentieux et vulgaire Youth !

Prix du scénario

Mia Madre de Nanni Moretti. Sujet difficile abordé avec justesse et humour, le prix du scénario serait une belle récompense pour le cinéaste italien.

Prix d’interprétation féminine

Emmanuelle Bercot dans Mon Roi. Tout simplement saisissante, la comédienne française traverse tous les états dans cette histoire d’amour racontée par Maïwenn. Cate Blanchett est par contre la plus citée parmi les festivaliers pour son rôle de bourgeoise dans Carol.

Prix d’interprétation masculine

Michael Fassbender dans Macbeth. La relecture de l’oeuvre de Shakespeare par Kurzel est une tragédie couleur sang, esthétiquement sublime et qui se déroule sous une musique continue. Au cœur du film, la folie fiévreuse du roi campé par Fassbender, donnant aussi la cadence avec les répliques du célèbre dramaturge.

Prix du jury

Mountains may depart. Un prix plus délicat à déterminer, alors par défaut, je sélectionne le beau film de Jia Zhang-ke, beau, mais pas suffisamment à mon sens pour gagner un prix plus prestigieux.

Jour 10 : zombie << | >> Le palmarès commenté

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *