Palmarès interblogs 2011 : dernier coup d’oeil dans le rétro

On a laissé couler un mois pour donner une chance aux films de décembre et permettre à certains blogueurs de rattraper quelques séances de retard… et voilà, il est arrivé, le classement des meilleurs films de l’année 2011 selon le Palmarès interblogs.

On se doutait qu’il ne bougerait plus : Drive est couronné meilleur film de l’année et il pourra d’ailleurs être redécouvert dès le 8 février en DVD et Blu-ray. Tout juste derrière le cascadeur de Nicolas Winding Refn se trouve Une séparation, suivi par un film qui fait encore plus de bruit qu’à sa sortie : The Artist. Jean Dujardin décrochera-t-il un Oscar pour sa performance ? Réponse à venir prochainement.
Quelques mouvements derrière le peloton de tête sur la ligne d’arrivée : La Guerre est Déclarée a été éjecté du classement ; J’ai rencontré le diable et L’ordre et la morale sont revenus en force ; Incendies et Black Swan améliorent leur position.
Au final, du beau monde, des films qui vous sont donc vivement recommandés si vous n’avez pas encore eu l’occasion de les voir au cours de la fabuleuse année 2011.

Progression Titre Moyenne sur 5
1 = Drive 4,29
2 = Une Séparation 4,27
3 = The Artist 4,17
4 +1 Black Swan 4,12
5 +5 Incendies 4,04
6 +6 J’ai rencontré le diable 4,00
7 +4 Boxing Gym 3,98
8 +1 Tintin : Le Secret de la Licorne 3,97
9 -1 Shame 3,96
10 +11 L’Ordre & la Morale 3,89

Bravo à Vance d’Ecran Miroir pour le travail dantesque effectué tout au long de l’année pour établir ce classement. Accéder au top 30.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

2 commentaires

  1. Je ne comprend même pas comment Drive peu se retrouver 1er du classement, j’ai vue le film ce week-end. Acteurs inexpressifs, poursuite en voiture pire que dans Taxi, scénario bidon, 2 ou 3 scènes d’ultra violence. Histoire d’un cascadeur (qui ne fait qu’une cascade pendant tout le film) qui bosse pour la mafia (là encore qu’une fois). J’ai faillis m’endormir dans mon canapé …

  2. @Marc : je comprends qu’on ne puisse pas aimer, surtout que la campagne publicitaire du film est assez trompeuse, mais comment trouver les acteurs inexpressifs ? Tout passe par les regards, de fines contractions des muscles des joues, … Quand aux poursuites, la scène d’ouverture est absolument magistrale, c’est un travail fantastique sur le son et le montage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *