Critique : Sous la Seine

Sous la Seine : Bérénice Bejo fait face au requin Lilith

Après nous avoir scotchés à notre siège avec le brutal Farang (2023), Xavier Gens revient sur Netflix avec Sous la Seine, qui sort la carte de l’attaque de requins dans la capitale, à quelques semaines des Jeux Olympiques. Le concept aurait pu donner dans le plaisir régressif à défaut de réitérer l’exploit de Spielberg avec Les Dents de la mer(…)

Lire la suite

Critique : Farang

Nassim Lyes dans Farang

En prenant la direction de la Thaïlande suite à un arrêt calamiteux en Hongrie sous le sceau de la comédie avec Budapest (2018), Xavier Gens marche dans les pas d’un Gareth Evans pour offrir un film de vengeance à la direction classique, mais qui distribue les bourre-pifs et coups de machette avec rage.

LIRE LA SUITE