Critique : Okja

Dès son premier long métrage, Memories of Murder en 2003, Bong Joon-Ho s’est érigé en figure majeure du cinéma coréen. Depuis ce thriller, une poignée d’œuvres marquantes, The Host, Mother, Snowpiercer ainsi qu’un excellent segment dans le triptyque Tokyo !. Produit et distribué par Netflix, son nouveau film, Okja, témoigne d’une ambition immense au service d’une idéologie admirable, portée sur(…)

Lire la suite

Cannes 2017 : Fragments

Le Festival de Cannes est terminé. Le palmarès de la Sélection officielle a lancé les débats habituels, le tapis rouge retourne au placard jusqu’au mois de mai prochain. Retour sur les derniers événements vécus et films découverts à la 70ème édition du Festival de Cannes, avec In the fade, L’amant double, Patti Cake$, You were never really here, D’après une(…)

Lire la suite