Critique : Amsterdam

David O. Russell livre son premier long métrage depuis Joy (2016) avec Amsterdam, film noir inspiré de faits réels réunissant un casting somptueux : Christian Bale, Margot Robbie et John David Washington occupent une affiche qui compte aussi sur la présence de Rami Malek, Zoe Saldana, Mike Myers, Michael Shannon, Taylor Swift, Anya Taylor-Joy et le devenu si rare Robert De Niro. Et j’en passe ! Une œuvre séduisante qui revient sur un tournant caché de l’histoire des Etats-Unis mais qui manque de peps pour emporter totalement.

Menace intérieure

La ville d’Amsterdam n’est qu’une parenthèse enchantée au cours du film : c’est la capitale où, dès la fin de la Première Guerre Mondiale, les blessés de guerre américains Burt (Christian Bale) et Harold (John David Washington) vivront des journées d’insouciance avec Valerie (Margot Robbie), qui sera d’ailleurs la compagne d’Harold. De retour au pays, Burt obtiendra son cabinet médical, dans lequel il s’occupera avant tout de soldats blessés ou mutilés tandis que Harold exercera comme avocat. Valerie, volatilisée. Mais les trois compères se retrouveront réunis par le destin, autour de la mort d’un général qu’ils ont côtoyé et de l’assassinat en plein New-York de sa fille. Quelque chose cloche alors que le fascisme gangrène violemment l’Allemagne et l’Italie… Projet en gestation pendant quatre ans, Amsterdam soigne les traits de ses protagonistes, plongés dans une affaire criminelle qui les dépasse, comme dans tout bon film noir sans policier pour mener l’enquête. Le film se montre alors alambiqué car les personnages et pistes se multiplient en préservant le caractère des tenants et aboutissants. Un procédé classique, aussi.

Bénéficiant de tout le charisme de son casting, d’une direction artistique soignée, des costumes à la musique, Amsterdam réunit au fur et à mesure les pièces d’un puzzle détaillant un terrible complot à quelques encablures de la Seconde Guerre Mondiale. Les amateurs de séries qui auront regardé The Plot against America (2020) de David Simon et Ed Burns, adaptée du roman éponyme de Philip Roth, anticiperont probablement ce qui se trame ici. Important sur le plan politique, à l’heure où l’extrême droite américaine montre toujours son agressivité lors des élections de mi-mandat, le nouveau film de David O. Russell met avant tout son histoire d’amitié morcelée par le temps et les continents au premier plan, si bien que le suspense propre au polar ou au thriller ne trouve que peu de place. Pourtant, ce récit ample s’étale sur plus de deux heures, témoignant d’une difficulté à manier les éléments de la grande Histoire avec ces braves inconnus. Malgré ses défaillances rythmiques et grâce à ses qualités formelles, Amsterdam dépasse le simple éclairage historique, véhiculant des valeurs se raréfiant et pourtant garantes d’une société saine.

3 étoiles

 

Amsterdam

Film américain
Réalisateur : David O. Russell
Avec : Christian Bale, Margot Robbie, John David Washington, Zoe Saldana, Rami Malek, Mike Myers, Michael Shannon, Taylor Swift, Anya Taylor-Joy, Robert De Niro, Matthias Schoenaerts, Chris Rock
Scénario de : David O. Russell
Durée : 134 min
Genre : Policier, Drame, Thriller
Date de sortie en France : 2 novembre 2022
Distributeur : The Walt Disney Company France

 

Photos du film Copyright Walt Disney Company

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.