Critique : Drive my car

Récompensé du Prix du scénario au Festival de Cannes 2021, Drive my car de Ryûsuke Hamaguchi se présente comme une œuvre singulière et dense. D’une douceur incroyable, ce drame se déroulant dans le milieu du théâtre avec pour racines le deuil laisse infuser ses scènes avec un sens de l’épure remarquable.

LIRE LA SUITE

Critique : Benedetta

Présenté en compétition officielle au Festival de Cannes 2021, Benedetta de Paul Verhoeven dresse le passionnant portrait d’une nonne du 17ème siècle, analysant la place de la femme dans l’Eglise catholique, entre mysticisme, manipulation et amours interdits.

LIRE LA SUITE

Critique : Antoinette dans les Cévennes

Comédie de la cuvée de la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2020 sans festivité, Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal joue avec les sentiers battus de la comédie de couple, offrant à Laure Calamy un premier rôle qu’elle saisit à la perfection. Une savoureuse invitation à l’aventure et à l’introspection.

LIRE LA SUITE

Cannes 2019 : la compétition

Jeudi 18 avril 2019, la conférence de presse du 72ème Festival de Cannes a révélé la majeure partie de la Sélection Officielle, de la compétition à Un Certain regard, en passant par les séances spéciales. Résumé de cet événement, avec un focus sur les longs métrages en lice pour la Palme d’Or.

LIRE LA SUITE