Critique : Bones and All

Le cinéaste italien Luca Guadagnino adapte un roman de Camille DeAngelis avec Bones and All, qui marque ses retrouvailles avec Timothée Chalamet et un cinéma plus inspiré que lors de sa relecture de Suspiria (2018). Chronique d’une marginalité marquée par le cannibalisme, ce drame à la lisière de l’horreur met en lumière la jeune actrice Taylor Russell.

LIRE LA SUITE

Critique : X

Dans X, une bande de jeunes qui rêve de révolutionner l’industrie du porno dans les années 70 choisit la mauvaise location pour tourner leur film. Ti West rend un hommage soigné au cinéma d’horreur à petit budget d’époque, avec un cadre rural évoquant fortement Massacre à la tronçonneuse (1974) de Tobe Hooper.

LIRE LA SUITE

Critique : Nope

Si vous aimez le cinéma fantastique de Steven Spielberg ou de Night M. Shyamalan, avec un penchant vers l’horreur, voilà un seul conseil vis-à-vis de Nope, nouveau film de Jordan Peele : foncez le voir en salle sans voir ni lire le moindre élément (ni même cet article). Pour les autres, voici quelques éléments sur ce nouveau film enthousiasmant qui se(…)

Lire la suite

Critique : Scream

Alors que Wes Craven avait offert une étonnante conclusion à sa saga Scream en 2011 avec Scream 4, l’usine à films américaine montre qu’elle ne compte pas abandonner le filon, d’autant plus avec une série anthologique qui occupait les petits écrans depuis 2015. Autant dire d’emblée que sans Wes Craven – paix à son âme – et en l’absence du(…)

Lire la suite

Critique : Resident Evil Bienvenue à Raccoon City

Surprise, la saga Resident Evil est de retour au cinéma, cette fois avec la volonté de renouer avec les racines du jeu vidéo. Resident Evil : Bienvenue à Raccoon City réunit les personnages et trames des deux premiers jeux sortis sur Playstation – et récemment revisités alors que deux autres suites ont vu le jour depuis 2017. Des intentions louables(…)

Lire la suite