Critique : Les Misérables

Récompensé du Prix du jury au Festival de Cannes 2019, Les Misérables de Ladj Ly gagnera les salles le 20 novembre. La présentation du film aux membres du Club 300 Allociné nous permet de parler à nouveau de ce long métrage explosif sur le triste état de nos banlieues, et par extension, de notre société.

La Cité des enfants perdus

Si l’on peut pointer ouvertement du doigt un responsable de la situation dépeinte dans Les Misérables, c’est bien celle de la classe politique, qui brille par son absence. D’ailleurs, ce n’est probablement pas un hasard si Ladj Ly présente un maire de substitution pour gérer les problèmes quotidiens de Montfermeil, en Seine-Sainte-Denis, qui brasse une jeunesse rêvant des courses folles de Kylian Mbappé, des trafiquants qui préfèrent limiter l’attention sur le quartier, et un cirque de passage qui va jouer un rôle prépondérant dans l’embrasement auquel conduit doucement le film. S’il est souvent proche des enfants, Les Misérables nous immerge dans ce morne quotidien au travers d’une brigade de la BAC, qui voit un nouveau dans son unité, Stéphane (Damien Bonnard). En provenance de Cherbourg, le policier s’étonne et s’offusque des méthodes musclées employées par son supérieur, Chris (Alexis Manenti) tandis que Gwada (Djebril Didier Zonga) reste impassible. La routine de patrouille tourne vite autour d’un double incident, un vol qui mène à une bavure policière, filmée par un drone dont la vidéo pourrait provoquer énormément de dégâts. Cette histoire procède directement du passé de Ladj Ly, qui quelques années auparavant, à l’aide de sa caméra, a pu filmer et témoigner de violences policières. Cet éminent membre du collectif Kourtrajmé, qui lance cette année une école de cinéma, parle avec brio de son territoire et du climat qui y règne : une légitimité absolue, car il n’y a rien de pire qu’un regard inquisiteur pour évoquer la banlieue parisienne.

Percutant et parfois ironique, Les Misérables ne condamne jamais le trio de policiers qui tente de gérer une énième situation hasardeuse tout en cherchant à sauver leur propre image. Les jeunes de la cité qui leur font face n’ont pas d’autre horizon que celui de ces vastes blocs de béton dans lequel le soleil vient chuter prématurément chaque jour. Lors de sa montée de violence, le long métrage de Ladj Ly devient asphyxiant jusqu’à sa dernière séquence absolument tétanisante. Interrogation à caractère urgente : quelles mesures ont été prises depuis l’embrasement des banlieues de 2005 ? Des initiatives de courtes durées. Que fait l’Etat pour améliorer les conditions de vie de ces populations de plus en plus pauvres ? Les années passent et les actions concrètes manquent. Avec un réalisme parfois proche du documentaire – autour des principaux personnages, les personnes filmées par Ladj Ly ne sont pas des acteurs professionnels –, qui trouve pourtant un incroyable équilibre avec des éléments très cinématographiques, dans les mouvements de caméra notamment, Les Misérables représente une forme de cinéma social et politique épatant, traduisant parfaitement de l’urgence d’une situation inacceptable et pourtant tristement banalisée.

4 étoiles

Ladj Ly répond aux questions des invités aux côtés de Djebril Didier Zonga et Almany Kanoute

Ladj Ly a profité de la couverture médiatique du tourbillon cannois pour interpeller Emmanuel Macron. Le président de la République a convié le cinéaste à l’Elysée pour une projection du film, mais ce dernier a refusé pour proposer au chef d’Etat de venir découvrir le film à Montfermeil. Une proposition qui s’est soldée par un refus, et l’envoi d’un DVD du film… La misère et la colère sont bien plus acceptables depuis une tour d’ivoire !

Retrouvez aussi la découverte du film au Festival de Cannes 2019.

Merci au Club 300 Allociné pour cette projection et rencontre.

 

Les Misérables

Film français
Réalisateur : Ladj Ly
Avec : Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga, Issa Perica, Al-Hassan Ly, SteveTientcheu, Almany Kanoute
Scénario de : Ladj Ly
Durée : 1h42
Genre : Drame, Policier
Date de sortie en France : 20 novembre 2019
Distributeur : Le Pacte

 

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.