Test Blu-ray : Le Redoutable

Fiche Technique :

Le Redoutable (2017) réalisé par Michel Hazanavicius
Avec : Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo, Micha Lescot, Grégory Gadebois, Jean-Pierre Mocky, Guido Caprino
Durée : 107 min
Genre : Comédie dramatique, Romance, Biopic
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Français DTS-HD Master Audio 5.1, Audiodescription Dolby Digital
Sous-titres : Français pour sourds et malentendants, Anglais
Format d’image : 1,.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : StudioCanal

 

Synopsis :

Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde.
Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu’incompréhensible.

Le film :

Pour retrouver la découverte du film à Cannes, c’est par ici.

Et ici, la critique cinéma du film.

Voir à nouveau, ou plutôt, voir pour la troisième fois Le Redoutable de Michel Hazanavicius, c’est se surprendre à capter de nouveaux détails, qui témoignent de la richesse de ce film, même lorsque certaines scènes peuvent paraître anodines dans cette succession de tableaux. Il y a un véritable raffinement qui fait de ce faux biopic une œuvre rare, dont les problématiques résonnent plus que jamais avec l’époque actuelle, sur le plan politique et le plan cinématographique – et pourquoi pas, sur le plan sentimental également ? C’est aussi acquérir la certitude qu’il est bien là un des tristes oubliés du palmarès cannois, plutôt boudé en salle, et qu’on lui souhaite alors d’adopter la trajectoire de ces films tristement incompris ou ignorés lors de leur sortie initiale, ces The Big Lebowski et autres Fight Club.

Bande annonce :

 

Le Blu-ray

– Image :

Tourné en 35 mm pour s’accorder avec l’époque avec laquelle il se déroule, Le Redoutable présente une image splendide, charnelle et aux couleurs débordant de vitalité. Des manifestations parisiennes à la Côte d’Azur en passant par un détour à Rome, les protagonistes du film arpentent des cadres d’une grande variété, où fourmillement des centaines de détails. Avec un piqué des plus précis, des contrastes touchant à la perfection, le seul reproche que l’on peut faire à ce disque est un scintillement dans les basses lumières dans certains intérieurs très contrastés. C’est loin d’être systématique, mais suffisamment présent pour le signaler.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Sous titrage à destination des sourds et malentendants, sous titrage anglais et audiodescription en français font de ce blu-ray un élève modèle. La piste audio principale, en DTS-HD Master 5.1, propose un mixage fin et aussi riche que les situations traversées par Jean-Luc et Anne. Des atmosphères calmes de l’appartement parisien aux confrontations avec les CRS où les pavés sont lancés avec rage, le dynamisme fait ses preuves tout en sollicitant l’ensemble de l’installation. Côté canal des voix, c’est l’excellence ou presque, d’autant que Louis Garrel zézaye joyeusement pour pasticher la voix du célèbre réalisateur franco-suisse. Il y a simplement une ou deux scènes où l’équilibre est peut-être perdu dans le mixage, mais cela tient de l’ordre du détail. Les voix-off, peu nombreuses et guidant le spectateur, trouvent la parfaite place au-dessus de toute autre sonorité, y compris les musiques nous replongeant dans le crépuscule des années 60, reconstitué avec un sens du détail génial.

– Bonus :

Les bonus sont en haute définition.
– Interviews et autres chinoiseries : interviews de Louis Garrel, Stacy Martin et Michel Hazanavicius entrecoupées de courtes scènes sur le plateau du film ainsi que des extraits (8 min).
– Bande annonce

 

Film :
4 étoiles
Image:
4.5 étoiles
Son :
5 étoiles
Bonus :
1 étoile
Avis Global :
4 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Un commentaire

  1. le metteur en scène et Artiste Suisse de mon enfance car enfant du Jura et ayant fais l’ecole de cinema de Genève et bien sur un Apôtre de la nouvelle vague !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *