[Test Blu-ray] Millénium – les hommes qui n’aimaient pas les femmes (David Fincher)

Fiche Technique :

Millénium/span> (2012) réalisé par David Fincher
Avec : Daniel Craig, Rooney Mara, Robin Wright, Stellan Skarsgard, Christopher Plummer
Titre original : The Girl with the Dragon Tattoo
Durée : 158 min
Genre : Thriller, Drame
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français, Italien DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français, Arabe, Anglais, Italien, Néerlandais
Format d’image : 2.40:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Sony Pictures

Synopsis :

Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue des années auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille.
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…

Critique :

Pour accéder à la critique rédigée lors de la sortie cinéma, c’est par ici : Critique Millénium – les hommes qui n’aimaient pas les femmes.

Mon avis, après un nouveau visionnage : Véritable film somme dans la filmographie de David Fincher, Millénium – les hommes qui n’aimaient pas les femmes est une rencontre sublime entre les personnages crées par Stieg Larsson et le cinéaste derrière Se7en et Zodiac. Effaçant sans problème la version suédoise par sa mise en scène et sa bande originale oppressante, encore signée Trent Reznor et Atticus Ross – leur collaboration avec Fincher depuis The Social Network se montre des plus fructueuses ! –, le film révèle tout le talent de Rooney Mara dans le rôle de Lisbeth Salander, jeune femme au sombre destin, véritable génie de l’informatique. Alors que lors de la découverte du film en salle, j’avais signalé un rythme trop soutenu, notamment dans le découpage des scènes, ce parti pris m’a semblé bien plus pertinent en revoyant le film : combiné aux nombreux mouvements de caméras, Fincher trouve un dynamisme qui n’admet aucun temps mort dans la découverte de ses deux protagonistes et la résolution des deux enquêtes véhiculées par le récit. Un thriller dense, glauque et captivant.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

En terme d’image, Millénium offre une claque similaire à The Social Network. Toujours avec Jeff Cronenweth en directeur de la photographie, tourné avec des caméra RED, voici le meilleur du numérique servi sur un plateau d’argent. Piqué d’une précision exquise, sublime palette de couleurs alternant entre le jaune maladif chéri par Fincher et les tons bleus et froids d’une Suède enneigée, excellents contrastes et niveau de détails. Un vrai délice pour les yeux.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
DTS HD Master audio de haute volée : le mixage sonore est tout simplement parfait, associé à un excellent sound design propres aux films de David Fincher. Millénium offre une grande expérience audio, immersive et dynamique.

– Bonus :

Bluray 1 :
Commentaire audio de David Fincher.
Bluray 2 :
Tous les bonus sont en haute définition.
– Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (06:40), l’équipe du film s’exprime sur l’oeuvre de Stieg Larsson.
– Personnages :
Lisbeth Salander : le rôle de Lisbeth Salander (15:42), extrêmement marginale (05:32), le look de Lisbeth Salander (14:06), la relation Mara/Fincher (04:06), Irène Nesser (06:25), les essais de Salander (02:53).
Mikael Blomkvist : le rôle Mikael Blomkvist (06:44), le jeu d’acteur de Daniel Craig (03:31), la tenue vestimentaire de Blomkvist (02:56), enquêtes (photographies).
Martin Vanger : le jeu d’acteur de Stellan Skarsgard (03:13), dans la tête d’un psychopathe (06:11), bondage (05:29), torture (04:09), emballage plastique (04:37), décors (photographies).
– Sur les lieux du tournage :
Suède : syndrome de Stockholm (17:54), tunnelbana de Stockholm (06:24), qu’ils aillent au diable (06:03), la fin (11:58), fin du tournage (06:53)
Hollywood : le rôle d’Armansky (04:44), auditions pour Armansky (06:42), des plans machiavéliques (05:09), viol et vengeance (16:52), dans l’intimité de la maison de Blomkvist (05:42), dans la maison de Martin (07:39), dans l’appartement de Salander (02:40).
– Postproduction :
Dans la salle de montage (14:23), postsynchronisation (06:37), générique principal (02:33), montage des effets spéciaux (08:01).
– Promotion :
l’émission Hard copy (08:58), bandes annonces, spots TV, supports métalliques (04:00).
– crédits de production.

Annotations :

Edition soignée jusque dans ses menus (diaporama de la famille Wanger pour le bluray du film), Millénium – les hommes qui n’aimaient pas les femmes est proposé en steelbook sur Amazon.fr.

 

Film :
4.5 étoiles
Image:
5 étoiles
Son :
5 étoiles
Bonus :
5 étoiles
Avis Global :
5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *