Critique : Un talent en or massif

Dans Un Talent en or massif, Nicolas Cage joue son propre rôle, ou du moins, une version fantasmée par Tom Gormican, signant ici son second long métrage. Une comédie d’action portée par une belle dose d’auto-dérision, qui séduira les amateurs de Nick Cage, mais qui manque toutefois de panache sur certains points.

The Artist

Nicolas Cage fait partie de ses acteurs qui sont apparus dans de grands films de cinéastes plus ou moins célèbres, tout comme dans d’obscures productions ainsi que quelques blockbusters insignifiants et séries B. Il navigue dans toutes les eaux sans se soucier du courant. Souvent remarqué pour ses pétages de plomb aussi impressionnants qu’outranciers lorsque le rôle ou la scène le permet, il se montre aussi d’une grande sensibilité dans certains films – rappelons qu’il obtient l’Oscar du Meilleur acteur en 1996 pour son rôle dans Leaving Las Vegas de Mike Figgis . Nicolas Cage est définitivement une figure hors-norme, à laquelle on peut associer le mot « culte » sans se méprendre. Le voir camper son propre rôle dans Un Talent en or massif ouvre la possibilité de jouer avec son statut, ses propres tics d’acteur et aussi revenir sur sa carrière. Le film s’ouvre d’ailleurs sur une séquence des Ailes de l’enfer (1997) de Simon West, regardé par la fille du Président de la généralité de Catalogne, tout juste avant d’être kidnappée. Du côté des Etats-Unis, Nicolas Cage aimerait redonner un sens à sa carrière avec un rôle particulier qu’il n’obtiendra pas. Du point de vue de la vie de famille, il affronte un divorce et vit une relation particulière avec sa fille, marquée par l’amour d’un père dont l’ego gâche tout. Vient alors une étrange proposition de la part de son agent joué par Neil Patrick Harris : empocher 1 million de dollars pour participer à la fête d’anniversaire d’un riche fabricant d’huile d’olive, Javi (Pedro Pascal). Elément caché : Javi souhaiterait réaliser un film avec son idole, Nicolas Cage, et ce même Nicolas Cage se retrouve contacté par la CIA qui est convaincue que l’adolescente kidnappée est captive sur l’impressionnant domaine du fortuné. Une position délicate mais délicieuse pour une comédie.

S’il y a une phase d’appréhension lors de leur rencontre et plus tard de méfiance, il y a une complicité entre Nick et Javi qui touche au buddy movie, offrant les séquences les plus drôles du film, avec parfois un brin d’émotion. C’est une célébration de Nicolas Cage avec tout le second degré que cela implique et qui souligne un élément simple et primordial : le bien que peut apporter un comédien ou une comédienne au travers de son art. Tout comme Javi, nous sommes nombreux à trouver du plaisir dans la filmographie de Nicolas Cage, une filmographie égrenée au fil de ce long métrage sans perdre le spectateur qui aurait peu d’affinités. Dommage que le film pêche par sa réalisation plutôt impersonnelle, manquant clairement de maîtrise lors des séquences d’action. Mais grâce à sa figure centrale, le film ne sombre jamais, et trouve quelques séquences délirantes notamment avec l’alter ego plus jeune de l’acteur qui s’invite comme étrange conseiller. Lorsqu’il exploite des rouages narratifs classiques pour sa trame, Un talent en or massif continue d’alimenter sa démarche de méta film qui, dans l’intimité de Nicolas Cage, densifie le mythe. Sa vie de famille devient ici un objet cinématographique connecté à toute sa carrière. Pas de brouillage des frontières entre fiction et réalité pour autant, cette aventure de l’acteur Nicolas Cage se montre formatée malgré certains aspects plus décalés. Avec autant d’auto-dérision, le geste, même s’il aurait pu faire preuve de plus d’audace, reste à saluer.

3 étoiles

 

Un talent en or massif

Film américain
Réalisateur : Tom Gormican
Avec : Nicolas Cage, Pedro Pascal, Sharon Organ, Tiffany Haddish, Neil Patrick Harris, Lily Mo Sheen
Titre original : The Unbearable Weight Of Massive Talent
Scénario de : Tom Gormican, Kevin Etten
Durée : 107 min
Genre : Comédie, Action
Date de sortie en France : 20 avril 2022
Distributeur : Metropolitan FilmExport

 

Photos copyright Metropolitan FilmExport

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.