[Festival] Gérardmer 2013

Du 30 janvier au 3 février 2013 se tiendra la 20e édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer. Sur place, en compagnie d’autres blogueurs, je vous rapporterai mes impressions sur ce festival qui a déjà couronné Peter Jackson (Créatures célestes), Tomas Alfredson (Morse) ou encore Hideo Nakata (Dark Water).

mama-affiche

Sous le feu des projecteurs de cette 20e édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer, présidée par Christophe Lambert, neuf longs métrages en compétition :

The Bay de Barry Levinson
Berberian sound studio de Peter Strickland
The Complex de Hideo Nakata
The Crack d’Alfonso Acosta
The End de Jorge Torregrossa
House of last things de Michael Barlett
Mama d’Andres Muschietti
Remington and the curse of the zombadings de Jade Castro
You are next d’Adam Wingard

cloud-atlas

Et c’est une vingtaine de films qui seront aussi à découvrir hors compétition, dont de nombreuses avants premières avec notamment les très attendu Cloud Atlas des Wachowski et la découverte de jeunes cinéastes présentant leur premier long métrage.

Egalement au programme de cette édition, une compétition de courts métrages – le jury est présidé par Vincent Perez -, une nuit fantastique où s’enchaineront Dead Sushi, Iron Sky et New Kids intro, des rencontres et expositions, ainsi qu’un zoom sur le cinéma d’horreur mexicain avec une rétrospective consacrée à Carlos Enrique Taboada.

En résumé, une célébration du cinéma fantastique et d’épouvante, placée sous le signe de la diversité et pleinement ouverte au public : le Festival propose des séances à l’unité à 9€ ainsi que des pass journaliers (de 26 à 40e), week-end (50e) ou festivaliers (88e).
D’ici le début des festivités, retrouvez toute l’actualité et informations sur le Festival international du film fantastique de Gérardmer sur le site officiel.

simon-pegg

Mise à jour du 22 janvier 2013 : le Festival annonce qu’un hommage sera rendu à l’acteur et réalisateur britannique Simon Pegg, présent pour la cérémonie d’ouverture, au travers d’une rétrospective (Shaun of the dead, Star Trek, Paul).

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Un commentaire

  1. oh, eh bien bon festival en avance ! trop loin pour moi celui-là… :'(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *