Test Blu-ray : Tabou

Fiche Technique :

Tabou (1931) réalisé par Friedrich Wilhelm Murnau
Avec : Anne Chevalier, Matahi, Hitu
Titre original : Tabu: A Story of the South Seas
Durée : 86 min
Genre : Drame, Romance
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres : Français (optionnel)
Format d’image : 1.13:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Potemkine Films

 

Synopsis :

Sur l’île de Bora-Bora, un pêcheur de perles s’éprend d’une jeune fille vouée à être sacrifiée…

Le film :

Il est question d’une malédiction, dans l’ultime long métrage réalisé par F.W. Murnau, et cette dernière fut entretenue tragiquement par la disparition du cinéaste dans un accident de voiture à quelques jours de la sortie du film… A l’origine, l’œuvre, élaborée en collaboration avec Robert J. Flaherty devait toucher au documentaire, mais Murnau s’est imposé pour livrer ce conte cruel sur l’influence néfaste de la civilisation sur des populations indigènes. A Bora Bora, la quiétude d’une communauté est troublée par la demande de sacrifice d’une vierge, Hitu, dont est amoureux le pêcheur Matahi – l’impulsion naît de l’arrivée de colons. Le couple, maudit, tentera de prendre la fuite, mais le tabou, la malédiction, ne cessera de les poursuivre. Murnau filme d’abord la quotidien, d’un regard un peu naïf, d’une population libre, vivant en osmose avec ses terres et surtout sa mer, offrant nourriture et regorgeant de trésors – les perles gardées par un requin. Si la narration semble un peu désuète aujourd’hui, le sens du cadre et du montage de Murnau permettent à Tabou de déployer des scènes d’une beauté sidérante, comme lorsque les pirogues vont à la rencontre du navire à l’origine de tous les maux, ou encore les ultimes séquences de cette œuvre condamnée à se refermer dans la noirceur. Loin des joyaux Nosferatu ou encore L’Aurore, cet ultime long métrage d’une figure de proue du cinéma muet reste une œuvre forte et dotée d’une certaine audace, notamment avec ses acteurs indigènes, et son exploration d’un territoire sur le point d’être profané d’une main aveugle par notre civilisation.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Présenté dans son cadre à la largeur très réduite, au format 1.13:1, Tabou bénéficie d’une excellente restauration, le débarrassant de nombreuses traces du passé bien que quelques poussières et rayures persistent. La plupart des plans offrent un piqué et un niveau de détail épatants, même en plan large. Tourné principalement en extérieur et sur les mers, le film montre une végétation luxuriante et les plans en pirogue s’avèrent ravissants, avec ces reflets du soleil embrasant la surface des eaux. Il a été décidé de garder l’instabilité de certains plans dans la seconde partie du film, mais était-ce judicieux de conserver cette image tremblante, troublant l’uniformité des séquences ? De rares plans présentent de vraies faiblesses en matière de définition, mais rien de choquant.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
L’unique piste audio de ce film muet est proposé en DTS-HD Master Audio 2.0. Les musiques d’Hugo Riesenfled manquent quelque peu de dynamisme, présentent quelques sifflements et craquements ça et là, mais, dans l’ensemble, l’espace audio se montre agréable, d’autant que plus de clarté gagne la piste dans la deuxième partie de Tabou.

– Bonus :

Tabou, dernier voyage, documentaire d’Yves de Peretti (76 min, définition standard).
– Entretien avec Bernard Eisenschitz, historien en cinéma (50 min, HD)
– Pêche aux cailloux dans les mers du Sud, court métrage de 11 minutes montés à partir de rushs non utilisés dans le film. (HD, non restaurée)

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
3.5 étoiles
Bonus :
5 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.