Test Blu-ray : Song to Song

Fiche Technique :

Song to song (2017) réalisé par Terrence Malick
Avec : Rooney Mara, Ryan Gosling, Michael Fassbender, Natalie Portman, Cate Blanchett, Bérénice Marlohe, Lykke Li, Patti Smith, Holly Hunter
Durée : 128 min
Genre : Drame, Romance, Musical
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français DTS-HD Master Audio 5.1 ; Anglais DTS-HD MA 2.0
Sous-titres : Français (optionnel)
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Metropolitan Vidéo

Synopsis :

Une histoire d’amour moderne, sur la scène musicale d’Austin au Texas, deux couples – d’un côté Faye et le chanteur BV, et de l’autre un magnat de l’industrie musicale et une serveuse – voient leurs destins et leurs amours se mêler, alors que chacun cherche le succès dans cet univers rock’n’roll fait de séduction et de trahison.

Le film :

A lire : la critique cinéma de Song to song.

Redécouvrir un film de Malick que l’on a aimé, ou plutôt adoré, c’est comme parcourir un album de souvenirs et d’émotions. Certaines scènes étaient toujours ancrées en tête, tandis que certains plans semblent jaillir d’un nouveau montage. Difficile voire impossible d’assimiler pleinement une œuvre de Malick en un ou deux visionnages. L’émerveillement reste alors toujours intact, face à cette maîtrise d’un langage cinématographique unique, face à ces histoires d’amour émouvantes et pleines de sagesse. Le chef d’œuvre de 2017, assurément.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Terrence Malick cumule les outils pour composer sa poésie cinématographique, ainsi, le 35 mm côtoie l’élite des caméras numériques de chez Red et Arri, et même des plans tournés avec les petites GoPro sont parsemés dans le montage final du film. Si les spécificités de chaque caméra apparaît, le film dégage un sentiment d’homogénéité grâce aux mouvements de caméra uniformes et l’emploi régulier de courtes focales. Fidèle au chef opérateur Emmanuel Lubezki, Terrence Malick livre une œuvre d’une beauté renversante, qu’il s’agisse de filmer la nature ou des personnages dans une luxueuse chambre nichée dans les hauteurs d’un gratte ciel. Une splendeur de chaque instant, et qui peut sembler parfois anodine. Simple exemple : ce plan dans un restaurant où Cate Blanchett et Ryan Gosling se font face sur la terrasse alors que le soleil inonde les arbres en arrière plan. Sur les comédiens, aucune perte de détails, aucun virement des couleurs : c’est magnifique, et ce blu-ray le retranscrit parfaitement. Des scènes de festival où fourmille tout un public endiablé, avec des effets de lumières et de fumées aux moments d’intimité et d’introspection avec Rooney Mara d’un appartement à l’autre, Song to song brille par son image haute définition éclatante.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Song to song suit de jeunes musiciens évoluant aux côtés d’artistes confirmés, mais pour ce film, Terrence Malick se prive de compositeur pour favoriser une bande originale éclectique, allant de Die Antwoord à Lykke Li, en passant par Patti Smith, et ce, sans abandonner les symphonies qui caractérisent son cinéma. Doté d’un mixage subtil et fin, favorisant les voix intérieures des comédiens au centre, le « flux de conscience », la piste en DTS-HD Master Audio 5.1 sait aussi faire preuve de véhémence en montrant tout son dynamisme lors d’une poignée de séquences. Elément clé dans l’articulation des scènes, les musiques vont et viennent dans un mouvement aussi doux qu’enivrant. Avec une spatialisation exemplaire, un naturalisme fabuleux dans la composition de chaque ambiance, on touche à la perfection.

– Bonus :

Les bonus sont en haute définition
– La musique (2 min) : les producteurs et acteurs s’expriment sur l’aspect musical du film, notamment le tournage en festivals de musique
– Images de tournage (5 min) : série de courtes vidéos sur le plateau du film
– Entretien avec Natalie Portman (4 min)
– Entretien avec Michael Fassbender (4 min)
– Bandes annonces de A la merveille, Knight of cups et Song to song

Livret de 56 pages : Visions d’Austin, les coulisses de Song to song
En l’absence de véritable making of vidéo, et si l’on peut regretter ne pas avoir de traces des scènes coupées avec Christian Bale ou le groupe Arcade Fire, pour ne citer qu’eux, ce livret composé de textes passionnants de Nicolas Rioult constitue tout ce que l’on attendrait d’un making-of vidéo des plus complets. D’une part, il inscrit parfaitement ce film dans la trilogie livré par Malick (avec A la merveille et Knight of Cups) tout en établissant des connexions avec d’autres univers (X-men, Twin Peaks : le retour), mais il en explore aussi toutes les facettes, allant jusqu’à indiquer avec précision les différents lieux de tournage et même se pencher sur des tableaux aperçus au cours du film. Bien entendu, ces écrits documentés explorent aussi la facette musicale de ce long métrage.

 

Film :
5 étoiles
Image:
5 étoiles
Son :
3.5 étoiles
Bonus :
3 étoile
Avis Global :
5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *