Test Blu-ray : Les dames du Bois de Boulogne

Fiche Technique :

Les dames du bois de Boulogne (1945) réalisé par Robert Bresson
Avec : Maria Casares, Elina Labourdette, Paul Bernard, Lucienne Bogaert
Durée : 86 min
Genre : Drame, Romance
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Français DTS-HD Master Audio 1.0, Audiodescription
Sous-titres : Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 1.37:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : TF1 Studios

Synopsis :

Hélène a juré de se venger de Jean, son amant qui la délaisse. Elle retrouve une de ses amies qui loue sa jeune fille à de riches fêtards. Hélène s’arrange alors pour que Jean rencontre la jeune Agnès. Mais celui-ci tombe amoureux d’Agnès et décide de l’épouser. Hélène, lui révèle alors que la jeune femme est une prostituée…

Le film :

Second long métrage de Robert Bresson, Les dames du Bois de Boulogne l’une de ses dernières oeuvres tournées avec des comédiens professionnels. Car ici nous ne trouvons pas encore la « patte Bresson » mais celle d’un cinéaste bien plus classique, faisant avec les aléas de l’occupation allemande pour tourner son film (manque de pellicule, de figurants, d’éléments de décor, …) Adapté d’un segment du roman « Jacques le fataliste et son maître » de Denis Diderot, ce drame dont les dialogues sont signés – en partie, peut-être infime – Jean Cocteau suit le plan machiavélique d’Hélène (Maria Casares) afin de se venger de son amant, Jean (Paul Bernard), qui ne l’aime plus. Orgueilleuse, cette mondaine prend les devants pour rompre, exposant un désamour feint pour mieux cacher des larmes qui la conduiront à devenir une vile manipulatrice.

La déception sentimentale mène Hélène à fomenter un plan dans lequel elle exploite la jeune Agnès (Elina Labourdette), danseuse plongée dans la débauche afin de survivre avec sa mère. Agnès, c’est l’innocence bafouée, les idéaux de grâce et de légèreté trahis par la nécessité de se loger, de se nourrir, d’être tout simplement. Hélène se positionne en sauveuse bienveillante, elle leur offre un logement dans lequel les deux femmes pourront vivre à l’abri des regards et des hommes, laver leur réputation. Son plan est bien évidemment de placer Agnès sur la route de Jean, qui tombe immédiatement amoureux de la danseuse. Dès lors, Hélène, avec une duplicité démoniaque, orchestre un jeu de rencontres et de séparations, générant de la souffrance chez les deux partis.
Drame épuré, porté par ses comédiens, Les dames du Bois de Boulogne plonge dans les paradoxes du sentiment amoureux, sur ce qu’il engendre lorsqu’il se retire, et sur ce qu’il génère lorsqu’il est à la fois interdit et malicieusement attisé. Sans cynisme ni jugement, le film de Bresson explore la face la plus sombre du cœur avec une élégante sobriété imputable au contexte historique.

 

Le Blu-ray

– Image :

Restauré en 4K, Les dames du Bois de Boulogne montre un noir & blanc remarquable de détails, aux contrastes équilibrés. Il subsiste quelques points blancs, une poignée de rayures légères et quelques variations lumineuses, mais le long métrage de Robert Bresson s’avère magnifique avec son grain authentique. Il y a peu d’extérieur dans ce film, et ces derniers s’avèrent sombres, scènes de pluie ou de nuit : la profondeur de champ est plutôt limitée. D’un appartement à l’autre, on constate la même finesse, redonnant vie aux comédiens et à leurs costumes. Du très haut niveau, d’autant plus pour une œuvre sortie en 1945.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Bien que présentant un léger souffle sur certaines scènes, la piste mono en DTS-HD Master audio présente un mixage plaisant. Les voix sont parfaitement claires, même lorsque de la musique, extra diégétique ou non, démontre le dynamisme dont se montre capable ce disque. Les effets sont sobres, discrets. Parfaitement complète, cette édition blu-ray propose aussi de l’audiodescription ainsi que des sous-titres pour les sourds et malentendants.

– Bonus :

– Tourner sous l’occupation : entretien avec Jean Ollé-Laprune, historien du cinéma, qui détaille les conditions de tournage du film ainsi que la place de Robert Bresson dans le cinéma français à cette époque. (27 min, en HD)
– Bande annonce originale

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
3 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.