82ème cérémonie des Oscars

Hollywood, tu te moques bien trop souvent du dérèglement climatique ; eh bien, subis le courroux divin !
C’est sous une pluie inhabituelle que les stars du cinéma ont foulé le tapis rouge pour se rendre dans le Kodak Theatre de Los Angeles.
J’ai décidé de suivre la soirée non pas sur Canal + mais via internet, avec livestream.com et le tapis rouge s’est résumé à quelques questions existentielles :
– Vous portez quoi ?
– Pourquoi ?
– Eh bien, j’ai choisi Calvin Klein parce que cette coupe me correspond et me définit en tant qu’être humain mais acteur avant tout.
– Vous êtes nerveux ?
– Bla Bla Bla
Oh, soyons chauvins : apparition de « nos prophètes » Jacques Audiard, Tahar Rahim et Thomas Bidegain qui se lancent dans de courtes plaisanteries lorsque la présentatrice leur demande s’ils ont déjà commencé à célébrer leur présence là-bas.
(Retour aux sapes avec les expertes en mode)
Au final, on a appris que personne ne porte du Quechua ou du Tex, ce qui est plus que surprenant.

Deux heures et trente minutes plus tard – et de retour sur canal + vu que le livestream ne couvrait que le tapis rouge –, la cérémonie débute enfin avec une chanson interprétée par Patrick Harris (qui joue notamment dans la série How I met your mother). Alec Baldwin et Steve Martin, maitres de cérémonies, prennent le relai pour introduire certaines personnalités présentes avec humour. Humour auquel George Clooney ne semble pas adhérer du tout vu son visage crispé !

Pénélope Cruz remet l’Oscar du Meilleur Acteur dans un Second rôle.
Le gagnant est Christoph Waltz (Inglourious Basterds), über bingo dit-il !
Cameron Diaz et Steve Carell remettent l’Oscar du Meilleur film d’Animation.
Le gagnant est Up (Là-haut) réalisé par Pete Docter.
Amanda Seyfried et Miley Cirus remettent l’Oscar de la Meilleur Chanson Originale à T-Bone Burnett et Ryan Bingham pour « The Weary Kind » dans le film Crazy Heart.
Tina Fey et Robert Downey Jr. remettent l’Oscar du Meilleur Scénario à Mark Boal pour The Hurt Locker (Démineurs).
Carey Mulligan et Zoe Saldana remettent l’Oscar du Meilleur court-métrage Animation à Logorama de Nicolas Schmerkin suivi de l’Oscar du Meilleur court-métrage Documentaire à Music by Prudence de Roger Ross Williams et Elinor Burkett. Et enfin, l’Oscar du Meilleur court-métrage Fiction à The New Tenants de Joachim Back.
Ben Stiller en Nav’i très effrayant, remet l’Oscar du Meilleur Maquillage à Barney Burman, Mindy Hall et Joel Harlow pour Star Trek.
Elisabeth Banks et Jake Gyllenhall remettent l’Oscar du Meilleur Scénario adapté à Geoffrey Fletcher pour Precious.
Robin Williams remet l’Oscar de la Meilleure Actrice dans un Second rôle à Mo’Nique (Precious).
Sigourney Weaver remet l’Oscar de la Meilleure Direction artistique à Rick Carter, Robert Stromberg et Kim Sinclair pour Avatar.
Sarah Jessica Parker et Tom Ford remettent l’Oscar des Meilleurs Costumes à Sandy Powell pour The Young Victoria.
Après un gag axé sur Paranormal Activity où Alec Baldwin et Steve Martin passèrent une nuit agitée, suivi par un hommage aux films d’épouvantes, Anna Kendrick et Zac Efron remettent l’Oscar du Meilleur Montage Sonore à Paul N.J. Ottosson pour The Hurt Locker, puis l’Oscar du Meilleur Mixage Sonore à Paul N.J. Ottosson et Ray Beckett pour The Hurt Locker.
Sandra Bullock remet l’Oscar de la Meilleure Photographie à Mauro Fiore pour Avatar.
James Taylor joua ensuite une chanson en mémoire de tous les grands du cinéma qui nous ont quitté depuis la dernière cérémonie.
Jennifer Lopez et Sam Worthington remettent l’Oscar de la Meilleure Musique Originale à Michael Giacchino pour Up.
Gerard Butler et Bradley Cooper remettent l’Oscar des Meilleurs Effets Spéciaux à Joe Letteri, Stephen Rosenbaum, Richard Baneham et Andy Jones pour Avatar.
Matt Damon remet l’Oscar du Meilleur Documentaire à The Cove réalisé par Louie Psihoyos et Fisher Stevens.
Tyler Perry remet l’Oscar du Meilleur Montage à Bob Murawski et Chris Innis pour The Hurt Locker.
Pedro Almodóvar et Quentin Tarantino remettent l’Oscar du Meilleur Film Etranger à El secreto de sus ojos, réalisé par Juan José Campanella.

Kate Winslet remet l’Oscar du Meilleur Acteur à Jeff Bridges (Crazy Heart).

Sean Penn remet l’Oscar de la Meilleur Actrice à Sandra Bullock (The Blind Side).

Barbra Streisand remet l’Oscar du Meilleur Réalisateur à une réalisatrice : Kathryn Bigelow (The Hurt Locker). C’est la première fois qu’une femme remporte ce prix.

Tom Hanks remet l’Oscar du Meilleur film à The Hurt Locker (Démineurs) réalisé par Kathryn Bigelow.

The Hurt Locker qui aurait pu être exclu de la compétition est finalement le grand gagnant avec 6 Oscars.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *