[Test Blu-Ray] Presque célèbre (Cameron Crowe)

presque-celebre-blu-ray

Fiche Technique :

Presque célèbre (2000) réalisé par Cameron Crowe
Avec : Patrick Fugit, Billy Crudup, Kate Hudson, Frances McDormand, Jason Lee, Philip Seymour Hoffman, Zooey Deschanel, Anna Paquin
Titre original : Almost famous
Durée : 162 min (version du réalisateur)
Genre : Comédie dramatique, Musique
Blu-ray testé : Edition benelux – Région A B C
Pistes Audio : Anglais, Français, Allemand TrueHD 5.1
Sous-titres : Français, Anglais, Allemand, Arabe, Hollandais, Turc
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Columbia Tristar

 

Synopsis :

Dans les années 70, William Miller, un adolescent de quinze ans, ne vit que pour la musique rock. Ce qu’il souhaite le plus au monde, c’est écrire des articles sur cette musique qu’il aime tant.
Il envoie un essai au magazine Rolling Stone dans l’espoir de devenir journaliste. Son talent n’est pas passé inaperçu : on est prêt à l’envoyer suivre le groupe Stillwater en tournée afin qu’il fasse un reportage sur eux.
Le rêve devient réalité ; malgré les objections d’Elaine, sa mère, William s’engage dans cette folle aventure.
Il n’est toutefois pas facile de gagner la confiance des musiciens, surtout lorsqu’on est journaliste. William prouve rapidement aux membres de Stillwater qu’il est avant tout un admirateur inconditionnel de leur musique. Au cours de leur tournée, il abandonne peu à peu la passivité de son rôle d’observateur pour participer à la vie du groupe.

Mini-critique :

Presque célèbre a la qualité de marier habilement un road movie musical et divertissant avec un beau récit initiatique. C’est aussi un regard nostalgique sur le rock des années 70, nous montrant subtilement au travers d’un groupe fictif (Stillwater) et de jeunes passionnés l’essence même de cette musique mais aussi, ce qui l’a menée à sa chute vertigineuse. Une des réussites majeures du film est d’être parvenu à mélanger ses personnages à la réalité : Stillwater croise la route de Black Sabbath, Led Zeppelin ou encore de David Bowie ; et alors que ces légendes n’apparaissent jamais à l’écran, le spectateur y est et y croit, grâce à une direction artistique parfaite. Décors, fringues, coupes de cheveux et bien sûr, la musique, nous convient à cette grande époque pleine d’insouciance. La formidable bande originale compte de grands noms tels que The Who, Led Zeppelin, Elton John, The Beach Boys, Jimi Hendrix, Todd Rundgren… Toutefois, ne vanter que les qualités de son caractère musical serait réducteur : Presque célèbre c’est aussi une belle histoire sur l’adolescence, avec un beau rôle principal tenu par Patrick Fugit. La mise en scène n’est pas transcendante mais la justesse des interprétations conduit en toute simplicité à l’empathie, du chroniqueur vieillissant joué par Philip Seymour Hoffman à la demoiselle charmant le jeune protagoniste, interprétée par Kate Hudson. Œuvre tendre, drôle et intelligente, indispensable à tout amateur de rock, Presque célèbre est également fortement conseillé aux non-initiés. Le film remporte l’Oscar du meilleur scénario en 2001.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Le transfert est loin d’atteindre les sommets de la haute définition. Un léger fourmillement – assez homogène sur l’ensemble du film – est présent, et le piqué manque de réelle précision. Les couleurs et contrastes sont corrects ; le minimum acceptable pour un blu-ray, bien qu’il soit au-dessus de l’édition DVD. Cependant, l’histoire se déroulant dans les années 70, on pourra accorder que cela contribue à l’ambiance du film.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Les nombreuses musiques qui illustrent l’histoire sont fidèlement rendues. Les scènes de concerts sollicitent le surround avec un fort reverb, le résultat est immersif mais les instruments semblent légèrement compressés. Rien de particulier sur les effets sonores et voix, la qualité est au rendez-vous.

– Bonus :

– Le Swing de l’amour. Format 4/3, définition standard. Répétitions de scènes, coulisses du film. Il y a un simplement un côté backstage, aucun élément informatif. Durée : 9 mn.
– Interview de Lester Bangs. Format 4/3, définition standard. Extraits d’interview du véritable critique Lester Bangs, toutefois, bien trop courts pour intéresser : 2 mn.
– Bandes annonces HD : Across the Universe, Rencontre du 3ème type.

Annotations :

Contrairement à la version double DVD qui permet de voir la version cinéma du film (122 mn) ou la version du réalisateur (162 mn), ce blu-ray ne propose que la version longue, apportant sont lot de scènes intéressantes mais nuisant parfois au rythme. Il est regrettable de ne pas avoir la possibilité de voir les deux versions sur ce disque.

 

Film :
4.5 étoiles
Image:
3 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
1 étoile
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *