Critique : The Highwaymen

Bonnie et Clyde suscitent toujours les passions : pas question ici de remettre en scène le duo de gangsters comme l’avait fait brillamment Arthur Penn en 1967 avec Faye Dunaway et Warren Beaty puisque The Highwaymen suit les Texas Rangers qui ont mis fin à l’étrange règne des gangsters, véritables stars malgré les nombreux morts laissés sur leur route.

LIRE LA SUITE

Critique : La Planète des Singes Suprématie

Troisième volet du reboot de la saga La Planète des Singes, La Planète des Singes – Suprématie conte l’inéluctable dans une œuvre crépusculaire, empruntant aux westerns, grandes épopées et péplums. Matt Reeves n’était pas loin de livrer le plus grand blockbuster de l’année, mais encore une fois, le scénario finit par gâcher une partie du spectacle.

LIRE LA SUITE

Critique : Insaisissables 2

La bande de magiciens braqueurs remet le couvert avec Insaisissables 2. Louis Leterrier n’est plus derrière la caméra, cédant sa place au réalisateur des suites de Sexy Dance et G.I. Joe, Jon M. Chu. Bien que l’on retrouve l’un des scénaristes du premier opus, Ed Solomon, le grisant spectacle n’est plus au rendez-vous.

LIRE LA SUITE

Critique : Triple 9

Avec un casting ultra bandant, sa mafia russo-israélienne et ses flics pourris, Triple 9 joue dans la cour des films de braquage assez savoureux, bien que John Hillcoat tire ses meilleures cartouches dans la première partie de ce long métrage.

LIRE LA SUITE