Critique : Les Frères Sisters

Jacques Audiard part à la conquête de l’Ouest, à la demande de John C. Reilly, détenteur, avec sa femme, des droits du roman de Patrick DeWitt, Les frères Sisters. Avec les aventures de deux chasseurs de primes, deux tempéraments opposés unis par les liens du sang, le réalisateur français réussit un nouveau défi.

LIRE LA SUITE

Critique : Don’t worry, he won’t get far on foot

Traversant une période difficile avec l’échec de The Sea of Trees (devenu Nos Souvenirs en France), Gus Van Sant retrouve de sa vigueur avec ce nouveau biopic, adapté de l’autobiographie du dessinateur humoristique John Callahan, Don’t worry, he won’t get far on foot. Une œuvre émouvante et drôle qui traite de l’alcoolisme à travers le prisme de la tétraplégie.

LIRE LA SUITE

Critique : A Beautiful day

Passé par Cannes avec son titre original You were never really here, l’adaptation du roman éponyme de Jonathan Ames par Lynne Ramsay gagne les salles de cinéma en France sous le titre A Beautiful Day – énième victime de la malice de quelques marketeux. Que cache ce thriller atypique, récompensé du Prix du meilleur scénario ainsi que du Prix d’interprétation(…)

Lire la suite

Le meilleur du cinéma 2015

Le cinéma en 2015 aura plus été composé de réussites attendues que de lourdes déceptions, et comme toujours, des productions plus confidentielles nous ont profondément marqué. C’est aussi l’année où Star Wars aura fait son retour, divisant pour mieux régner, l’année où, personnellement, je fis mon overdose de productions Marvel. On jette un dernier regard sur le meilleur de l’année(…)

Lire la suite