Critique : Joker

Lion d’Or succédant à Roma, Joker de Todd Philipps crée un précédent dans l’histoire des grands festivals de cinéma internationaux : pour la première fois un film de super-héros, ou plutôt ici de super vilain, se retrouve couronné du prix le plus prestigieux. Campé magistralement par Joaquin Phoenix, ce long métrage explorant les origines d’un des plus grands ennemis de Batman(…)

Lire la suite

Critique : Les Frères Sisters

Jacques Audiard part à la conquête de l’Ouest, à la demande de John C. Reilly, détenteur, avec sa femme, des droits du roman de Patrick DeWitt, Les frères Sisters. Avec les aventures de deux chasseurs de primes, deux tempéraments opposés unis par les liens du sang, le réalisateur français réussit un nouveau défi.

LIRE LA SUITE

Critique : Don’t worry, he won’t get far on foot

Traversant une période difficile avec l’échec de The Sea of Trees (devenu Nos Souvenirs en France), Gus Van Sant retrouve de sa vigueur avec ce nouveau biopic, adapté de l’autobiographie du dessinateur humoristique John Callahan, Don’t worry, he won’t get far on foot. Une œuvre émouvante et drôle qui traite de l’alcoolisme à travers le prisme de la tétraplégie.

LIRE LA SUITE

Critique : A Beautiful day

Passé par Cannes avec son titre original You were never really here, l’adaptation du roman éponyme de Jonathan Ames par Lynne Ramsay gagne les salles de cinéma en France sous le titre A Beautiful Day – énième victime de la malice de quelques marketeux. Que cache ce thriller atypique, récompensé du Prix du meilleur scénario ainsi que du Prix d’interprétation(…)

Lire la suite