Critique : Bullet Train

Si l’on peut accorder à David Leitch la capacité à filmer des séquences d’action prenantes, ses longs métrages peinent toujours à séduire sur le plan narratif. Adaptation du roman japonais Maria Beetle de Kotaro Isaka, Bullet train avait le potentiel d’un film d’action des plus plaisants mais il tourne à l’aventure plutôt poussive et bien trop invraisemblable.

Seconde classe

Dans la filmographie de David Leitch comme réalisateur, on trouve avant tout des films pénibles sur le plan scénaristique mais qui offrent de grands moments chargés d’adrénaline, comme John Wick (2014) ou Atomic Blonde (2017), mais aussi des catastrophes où il n’y a quasiment rien à sauver, comme Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019). Lorgnant du côté des films les plus déjantés de Quentin Tarantino et d’Oliver Stone, notamment pour ses personnages très typés, ses confrontations originales et violentes ainsi qu’une narration avide de flashbacks pour revenir sur le passé de ses énergumènes – voir d’un objet ! –, Bullet Train se montre aussi exubérant que peu convaincant. Heureusement, cette réunion impromptue de tueurs à gages dans un train reliant Tokyo à Kyoto peut compter sur le charisme de ses protagonistes, avec en chef de file Brad Pitt dans le rôle de Coccinelle. Détestant les armes à feu et constatant que la mort frappe toujours autour de lui, Coccinelle aimerait bien raccrocher après cette simple mission consistant à voler une mallette. Une mallette que doit garder le duo composé par Aaron Taylor-Johnson et Brian Tyree Henri, respectivement surnommés Mandarine et Citron, tout en protégeant le fils d’un puissant mafieux japonais répondant au nom de la Mort blanche…

Si certains effets de style et certaines présentations alourdissent le trajet, Bullet Train réussit à faire mouche lorsque les personnages se castagnent ou utilisent des stratagèmes pour duper les autres voyageurs clés. Créatif dans son utilisation de l’espace offert par le train, le film demande rapidement d’abandonner toute raison et toute logique : le scénario et ses rouages sont absolument invraisemblables. Hélas, si ce long métrage à la fois séduisant et rebutant trouve une belle dynamique en son cœur, les derniers arrêts et l’arrivée au terminus réduiront le plaisir à cause d’une surenchère dans la narration – exposant toujours plus d’incohérences – et dans l’action – allant bien au-delà des limites de la résistance d’un corps humain. Malgré le second degré et l’humour qui arrondissent les angles, on ne cesse de penser qu’un tel projet, entre les mains d’un autre réalisateur et d’un autre scénariste, aurait pu offrir un véritable divertissement de première classe.

2.5 étoiles

 

Bullet Train

Film américain
Réalisateur : David Leitch
Avec : Brad Pitt, Aaron Taylor-Johnson, Brian Tyree Henri, Joey King, Andrew Koji, Hiroyuki Sanada, Sandra Bullock
Scénario de : Zak Olkewicz, d’après un roman de Kotaro Isaka
Durée : 127 min
Genre : Action, Thriller
Date de sortie en France : 3 août 2022
Distributeur : Sony Pictures Releasing France

 

Photos Copyright Sony Pictures

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.