[Critique] La Vie rêvée de Walter Mitty, réalisé par Ben Stiller

vie-revee-walter-mitty

Cinquième long métrage au poste de réalisateur pour Ben Stiller, La Vie rêvée de Walter Mitty réussit autant sur le terrain du film d’aventure que de la comédie dramatique. Un film plein de charme.

Vivre sa vie

Adapté d’une histoire courte de James Thurber – déjà portée au cinéma en 1947 – par Steve Conrad, le nouveau film de Ben Stiller présente et confronte trois univers : il y celui que nous connaissons, ou plutôt que nous connaissions, dans lequel l’informatique restait un simple élément du quotidien – avant que le virtuel et le numérique s’emparent du quotidien, le second univers du film. Le troisième univers est illusoire, fantasmé par le protagoniste campé par Ben Stiller, Walter Mitty, chef du service des négatifs pour le magazine Life. Dans la première scène du film, Walter est derrière son ordinateur portable, hésitant à envoyer un signal sur un site de rencontre à une certaine Cheryl Melhoff (Kristen Wiig). Une fois décidé à cliquer, le site lui renvoie un message d’erreur, inexorablement. C’est le premier choc, la première incompatibilité entre le monde « purement » humain et celui des machines. L’action se déroule en 2007 alors que le magazine Life, racheté, se voit contraint d’abandonner son tirage papier – et par conséquent, d’abandonner aussi des employés – pour ne subsister que sur internet. Tandis que le service client du site de rencontre se montre à l’écoute de Walter, ce dernier a la chance de pouvoir croiser Cheryl sur son lieu de travail, nouvelle recrue des semaines précédant le rachat. Et là s’enclenche la rêverie éveillée : face à la jolie brune, Walter s’imagine aventurier, bravant la neige et les monts. D’abord mises en exergue, ces phases où Walter décroche de la réalité pour voguer dans de drôles de fantasmes vont devenir de plus en plus difficiles à distinguer de ce qui se déroule réellement.

vie-revee-walter-mitty2

Avec un humour plus sage, plus distillé et peut-être au final plus maîtrisé, Ben Stiller nous lance dans une aventure grisante où sa mise en scène vient parfois piocher dans les manières géniales de Wes Anderson. Qu’il s’agisse des mouvements de caméra ou d’une reprise inattendue de David Bowie, l’application d’éléments reflétant l’univers du réalisateur de Moonrise Kingdom est aussi adaptée que réjouissante. Face à l’informatisation du monde, La Vie de Walter Mitty envoie une bouffée d’oxygène précieuse, une échappée du monde métropolitain pour mettre son courage à l’épreuve dans les contrées les moins habitées, notamment au Nord du globe (magnificence des paysages islandais). Sous fond de musique rock et de compositions douces de Theodore Shapiro, Walter est sur la trace de Sean O’Connell (Sean Penn), un photographe fidèle qui, malgré de nombreuses années de collaboration, n’a jamais croisé la route de son collègue de bureau. Walter est contrait de suivre le jeu de piste de Sean pour récupérer un négatif introuvable qui doit faire la couverture de l’ultime numéro papier de Life. Cette quête riche en péripéties, qui aurait pu décevoir en fin de course, continue de nourrir le propos de cette œuvre tendre qui montre la nécessité de savourer chaque instant, de ne pas se subordonner à la machine ou à son propre rôle dans la société. Il faut vivre sa vie, avant que le virtuel ne nous gouverne totalement, de nos emplois à nos relations sentimentales. Au fond, c’est une vraie mélancolie qui se cache derrière toutes les aventures de ce timide qui trouve soudain des ailes – ou se laisse entièrement porter par son imagination –, celle d’un univers qui perd sa matière – de la photographie argentique au numérique, le film étant lui même tourné en pellicule –, qui concède de sa vitalité – du Life réel au Life virtuel et des vrais rapports humains à ceux distanciés par la technologie. Aujourd’hui, même le site Life.com est déjà d’un autre temps, indexé par le site du Time. Pour ce qui est des sentiments, le cœur est toujours d’actualité : profitons-en.

4 étoiles

 

La Vie rêvée de Walter Mitty

vie-revee-walter-mitty-afficheFilm américain
Réalisateur : Ben Stiller
Avec : Ben Stiller, Kristen Wiig, Shirley MacLaine, Adam Scott, Kathryn Hahn, Sean Penn, Patton Oswalt
Titre original : The Secret Life of Walter Mitty
Scénario de : d’après une nouvelle de James Thurber
Durée : 114 min
Genre : Aventure, Comédie dramatique
Date de sortie en France : 1er janvier 2014
Distributeur : Twentieth Century Fox France

Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *