[Critique] R.I.P.D. Brigade Fantôme (Robert Schwentke)

ripd-brigade-fantome

Après les retraités de Red, Schwentke passe aux décédés, toujours en provenance de l’univers des comics. Dans R.I.P.D. Brigade Fantôme, Jeff Bridges et Ryan Reynolds doivent enrayer une invasion de créatures de l’au-delà. Un divertissement sans grands atouts mais relativement appréciable.

Flics funèbres

Pénible est l’adjectif qui pourrait qualifier le précédent long métrage de Robert Schwentke, Red, où d’anciens membres des forces spéciales se rassemblaient pour une dernière mission – enfin, presque, la suite arrivant prochainement en salle. Avec une bande annonce assez minable, on pouvait légitiment attendre de souffrir d’un supplice similaire avec ce nouveau film. Pourtant, dès la rencontre avec Nick (Ryan Reynolds), c’est un sentiment de sympathie qui s’installe. Il y a la bonhomie de Reynolds, mais aussi un certain savoir-faire en terme de réalisation qui dégage immédiatement R.I.P.D. Brigade Fantôme des standards de l’action. Schwentke use et abuse des effets de zoom, pourtant il n’y a rien de ringard dans son procédé, ni même d’ouverture pour la shakycam : le spectateur est plongé au cœur de l’action, au plus près des protagonistes et évolue aisément dans la scène – le film est d’ailleurs exploité en 3D. Flingué par son coéquipier Hayes (Kevin Bacon), Nick file vers l’au-delà dans une jolie scène où l’action est ralentit à l’extrême autour du policier. Avec les bavures dans sa vie, pas d’accès au paradis, mais une chance de se rattraper en rejoignant pour 100 ans le R.I.P.D., une brigade spéciale en charge d’éliminer les morts qui ont décidé de rester sur Terre, les « crevures ». Il devient alors le partenaire de Roy (Jeff Bridges), sorti tout droit d’un autre siècle.

ripd-brigade-fantome-bridges-reynolds

Si Ryan Reynolds adopte un jeu tout en retenu, Bridges lui cabotine allègrement. Ils forment alors un duo très contrasté et plutôt plaisant à suivre, d’autant plus que la puissance humoristique de ces flics d’outre-tombe est alimentée par un détail croustillant. Ce n’est pas leur apparence physique normale avec laquelle ils sont vus par les vivants ainsi que les crevures, mais avec d’autres traits, un vieil homme asiatique (James Hong) pour Nick et une affriolante jeune femme pour Roy (jouée par Marisa Miller). Comme pour ses effets de mise en scène lors des séquences d’action, le réalisateur abuse de cette dualité sans épuiser le caractère comique de la situation. Au fond, c’est plutôt sur son scénario totalement balisé que le film pêche le plus, pour se positionner en variante d’un Men in Black. Rien ne surprend dans le double schéma de la trahison et de la menace sur la planète Terre. Grâce à ses acteurs et sa poignée de scènes mouvementées réussies, le nouveau long métrage de Robert Schwentke parvient à compléter le tableau des attentes pour un tel film. Peu original et loin d’être brillant, R.I.P.D. Brigade Fantôme se maintient au seuil du divertissement honnête : dispensable, mais fun pour quiconque s’y abandonnant.

3 étoiles

 

R.I.P.D. Brigade Fantôme

ripd-brigade-fantome-afficheFilm américain
Réalisateur : Robert Schwentke
Avec : Jeff Bridges, Ryan Reynolds, Kevin Bacon, Mary-Louise Parker, Stephanie Szostak
Titre original : R.I.P.D
Scénario de : d’après un comics de Peter M. Lenkov
Durée : 96 min
Genre : Comédie, Action, Fantastique
Date de sortie en France : 31 juillet 2013
Distributeur : Universal Pictures International France


Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Un commentaire

  1. La moyenne ?!… Non mais ce film est un énorme foutage de gueule ! 100% pompé sir MIB, aucune audace aucune originalité le néant de la créativité et en plus on s’emmerde !… 0/4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *