[Test Blu-ray] Hostel – Chapitre III (Scott Spiegel)

Fiche Technique :

Hostel – Chapitre III (2011) réalisé par Scott Spiegel
Avec : Kip Pardue, Thomas Kretschmann, John Hensley, Sarah Abel, Barry Livingston
Titre original : Hostel: Part III
Durée : 88 min
Genre : Horreur
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français, Allemand, Espagnol DTS-HD Master Audio 5.1
Sous-titres : Français, Anglais, Anglais sourds et malentendants, Espagnol, Danois, Arabe, Norvégien, Suédois, Hindi, Allemand, Turc, Finois
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Sony Pictures

Synopsis :

A Las Vegas, pendant un enterrement de vie de garçon, quatre amis sont entraînés par deux femmes sexy qui les invitent à les rejoindre dans une soirée privée. Une fois sur place, ils sont horrifiés de constater qu’ils sont pris au piège au coeur d’un jeu de torture macabre des plus sadiques.

Mini-critique :

Après deux épisodes plutôt réussis, la saga créée par Eli Roth glisse entre les mains de cinéastes moins ambitieux et surtout, moins inspirés. Hostel – Chapitre III est un direct to vidéo signé Scott Spiegel, qui aurait pu passer directement aux oubliettes. L’intrigue ne se déroule plus en Europe de l’Est mais aux Etats-Unis, à Las Vegas, pour suivre une bande de potes bien fades au cours d’un enterrement de vie de garçon qui tourne à la catastrophe. Outre son esthétique au rabais, ce troisième épisode d’Hostel se voit débarrassé de l’essence même des précédents films : le cadre à la fois exotique, mystérieux et attirant, notamment grâce aux sublimes créatures chargées de piéger les touristes et même la tension intrinsèque aux actes barbares à venir ont totalement disparu. Place aux néons de Las Vegas, à quelques gogo danseuses de seconde classe et des actes de torture banalisés par le cinéma d’horreur depuis une décennie. Le concept de la chasse/torture opérée précédemment a été remplacée par un spectacle stérile où les fortunés – et, avouons-le, un peu maboules et sadiques – parient sur les réactions des victimes. Rythme effroyablement lent, narration chétive qui tente sans conséquence de jouer sur les attentes du spectateur, absence de pépées et gore de supérette font d’Hostel – Chapitre III un échec complet.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Rien ne vient émerveiller le regard du spectateur ici, non pas que le transfert soit mauvais, loin de là, bien que le piqué et le niveau de détails soient tout juste acceptables pour de la haute définition, mais Hostel III souffre d’une photographie et de cadrages peu soignés. Belle profondeur des noirs et contrastes solides.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
C’est le mixage qui plombe cette piste en DTS-HD Master Audio : il n’est pas rare que le canal des voix devienne totalement inintelligible. Dommage car un très fort dynamisme est révélé par les musiques du film et la spatialisation des effets est plutôt réussie.

– Bonus :

– Commentaire audio de Scott Spiegel et Kip Pardue

 

Film :
1 étoile
Image:
3.5 étoiles
Son :
3 étoiles
Bonus :
1 étoile
Avis Global :
1 étoile
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *