41ème Festival du Court métrage de Clermont-Ferrand

Du 1er au 9 février se déroulera la 41ème édition du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, référence mondiale qui a compté plus de 165 000 entrées lors de sa précédente édition.
Présentation de l’événement majeur du film court qui met cette année en pays d’honneur le Canada.

En France, nous avons la chance d’avoir au cœur de l’hiver l’un des plus grands, voire le plus grand festival de court métrage au monde. Le Festival du Court métrage de Clermont-Ferrand, ce sont des centaines de films, répartis en plusieurs compétitions et rétrospectives, des rencontres et ateliers, un marché du film – du 4 au 7 février – et des soirées follement animées. Comme à l’accoutumé, la compétition se divise entre trois sections, la compétition internationale, la compétition nationale, et le labo qui contient des propositions radicales ou expérimentales. Trois jurys distincts – entre autres – décerneront des prix aux courts métrages de ces différentes sections. Pour le labo, le trio de jurés est constitué par Claire Denis, Jenn Nkiru et Bruno Nuytten.

Le jury national compte parmi ses rangs Jackie Berroyer, Hubert Charuel, Céline Devaux, Vincent Macaigne et Dominique Reymond. Pour la compétition internationale, les jurés sont Steve Hawley, Nadav Lapid, Caroline Monnet, Susa Monteiro et Yoon Ga-eun.

La Salle Cocteau à la Maison de la Culture. Photo Baptiste Chanat

Le Canada sera mis à l’honneur au travers de six programmes, qui permettront de (re)découvrir le travail de Denis Villeneuve, Guy Maddin ou encore de David Cronenberg pour ne citer que trois noms connus. Autre catégorie thématique cette année, « Short in translation », trois programmes se penchant sur le langage, les ponts qu’il permet mais aussi les barrières qu’il peut dresser. D’autres programmes thématiques occuperont les journées des festivaliers, comme les Regards d’Afrique, la sélection de polars Canal+, les polars SNCF, les programmes scolaires et la traditionnelle séance en piscine.

Les Expresso : prendre son petit déjeuner avec les cinéastes de la compétition.
Photo Baptiste Chanat

Parmi les nombreux événements, on peut citer un ciné-concert de Teho Teardo le jeudi 7 février au Marq ; une école éphémère de cinéma à l’Ecole supérieur de Commerce de Clermont-Ferrand avec divers ateliers ; une rencontre organisée par l’ACID avec Zoran Boukherma qui présente Le Mal Bleu, Delphine Deloget avec Tigre et le membre du jury national Vincent Macaigne le 6 février à 14h en Salle Gripel (Maison de la culture) ; une table ronde sur la production d’un genre bien précis, la comédie musicale, avec So Film le 6 février à 16h30 à l’IADT ; une soirée karaoké spéciale Grand Nord au Petit vélo le 7 février, … En somme, un programme dense et varié.

Toutes les informations utiles et la programmation complète sont à retrouver sur le site officiel du Festival du Court métrage de Clermont-Ferrand.

Et n’oublions pas les nuits musicales de l’Electric Palace, à la Maison du Peuple, de nombreux concerts gratuits tous les soirs du 1er au 8 février.

Nous serons là-bas, et s’il n’y aura pas de publication sur le site au cours du festival, vous pourrez découvrir mes retours de séance sur Twitter.

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

2 commentaires

  1. Ah cool, le jury de cette année est top !

  2. 41ème déjà !!! Je ne connaissais pas, j’ai hâte de voir ça.

    Merci pour cet article ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comments links could be nofollow free.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de publier un commentaire, vous devez lire et approuver notre politique de confidentialité.