Test Blu-ray : En chair et en os

en-chair-et-en-os-affiche

Fiche Technique :

En chair et en os (1997) réalisé par Pedro Almodóvar
Avec : Javier Bardem, Francesca Neri, Liberto Rabal, Ángela Molina, José Sancho, Penélope Cruz
Durée : 103 min
Genre : Drame
Blu-ray testé : Edition française – Région B – Le Cinéma d’Almodóvar – Anthologie
Pistes Audio : Espagnol, Français DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres : Français (forcés en VO), Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 2.35:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : TF1 Vidéo

 

Synopsis :

Victor Plaza vit une nuit d’amour avec Elena, qu’il vient de rencontrer. Mais, lorsqu’il se présente chez elle quelques jours après leur brève rencontre, ce n’est pas lui qu’Elena attend mais son dealer. L’intrusion de deux policiers au sang chaud dans leur histoire complique la situation, au point de bouleverser la vie de chacun.

Le film :

Derrière ses traits de film très sombre aux personnages rongés par le désir de vengeance et la haine, En chair et en os trace l’itinéraire d’une Espagne se libérant grâce à son point de départ dans des rues nocturnes d’un Madrid déserté en 1970, période franquiste, pour rejoindre l’animation normale d’une grande ville au milieu des années 1990. Si le film débute en 1970, c’est aussi pour assister à la singulière naissance de Victor Plaza. On le retrouve ensuite en jeune homme, joué par Liberto Rabal, livreur de pizza qui s’infiltre dans l’appartement d’Elena, une jeune femme avec qui il avait couché mais qui ne souhaite pas le revoir. Lors de l’intervention de la police, une balle touche David (Javier Bardem), qui perdra l’usage de ses jambes pour trouver l’amour, avec Elena. Pour Victor, ce sera l’emprisonnement avec un désir de vengeance, nourri par la télévision où il voit David exceller au basketball en chaise roulante.

Flirtant avec l’univers du thriller, En chair et en os étudie des couples en état de crise permanent, une quête de bonheur impossible à assouvir, même dans l’adultère. Cette histoire extrêmement bien ficelée conduit Victor à revenir dans la vie d’Elena de façon insidieuse, attisant la haine de David tandis que les intentions du jeune homme restent étranges. Les notions de pardon et de rédemption se confrontent alors aux troubles de la jalousie et de la rancœur, faisant des personnages principaux des êtres complexes. En handicapé physique, Javier Bardem excelle tandis que Francesca Neri apporte de la douceur dans ce tableau fragile et rattrapé subitement par le passé. Une œuvre également sensuelle avec son rapport au sexe, véritable quête d’excellence pour Victor, instruit par Clara (Ángela Molina), la femme de l’ancien coéquipier de David. Liaisons explosives.

Bande annonce (VO) :

 

Le Blu-ray

– Image :

Sublime master haute définition : toute la première partie du film, en 1970 et 1990, se déroule de nuit, et le niveau de détail y impressionne, que ce soit pour la scène rocambolesque d’accouchement de Penélope Cruz dans le bus que la patrouille nocturne de Javier Bardem et José Sancho. Le niveau de détail impressionne, mais aussi le piqué et la colorimétrie : c’est fin, beau, charnel – 35 mm oblige. On ne relève aucun fourmillement, ni d’artefact ou de poussière. La grande partie du film se passe de jour et possède naturellement les mêmes caractéristiques que le segment nocturne.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
L’éditeur a opté pour le mixage stéréo d’origine. Comme souvent avec le cinéma d’Almodóvar, la musique jaillit pour saisir le spectateur, conférant à ces séquences une puissance phénoménale. Avec une belle dynamique, la piste souffre seulement d’un mixage des voix qui, sans être désagréable, ne s’avère pas toujours optimal. Il y a pourtant un travail intéressant du placement de la voix, en diminuant parfois l’ambiance sonore pour la mettre en exergue. La qualité est présente, sans briller outre mesure.

– Bonus :

Les bonus sont en définition standard
– Autour du film, interview de Penélope Cruz (2 min 30)
– Making of (25 min)
– Bande annonce originale

Annotations :

almodovar-anthologie-bluray

Actuellement, le film est uniquement disponible dans le coffret Le Cinéma d’Almodóvar – Anthologie, comprenant 18 longs métrages du cinéaste espagnol (17 en blu-ray et 1 en DVD).

 

Film :
3.5 étoiles
Image:
5 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
3 étoiles
Avis Global :
3.5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *