Critique : Zoolander 2

Le mannequin des plus stupides Derek Zoolander revient pour une nouvelle aventure dans les coulisses de la mode. Quinze ans après le premier volet, qui trouva le succès non pas en salle mais en DVD, Ben Stiller remet le couvert pour nous conduire à Rome où se fomente un terrible plan pas très fashion : tout comme ce retour, décevant.

Basse couture

Avec Zoolander, Ben Stiller, dans le rôle titre mais aussi réalisateur, parodiait avec une débilité géniale le monde de la haute couture en compagnie d’Owen Wilson, son rival de défilé prénommé Hansel, et de Will Ferrell, dans le rôle du terrible couturier mégalo Mugatu. Un trio rejoint dans ce second opus par la présence assez salvatrice de Pénélope Cruz, agent d’Interpol de la division mode. Ensemble, ils vont tenter de comprendre pourquoi des célébrités assassinées ont eut pour ultime geste de faire un selfie avec un regard particulier. Une enquête qui sera entrecoupée par la quête filiale de Zoolander, souhaitant récupérer la garde de son fils Derek Jr. ainsi que de la quête existentielle d’Hansel. Avouons que dans Zoolander 2, l’intrigue n’est qu’un prétexte pour aligner situations stupides et gags ineptes. Si certaines scènes s’avèrent très drôles (notamment un très long accident de voiture ou bien encore une séquence de nage improbable), Zoolander 2 pêche par son manque d’humour, du moins, son humour inefficace. Enrobé comme un film d’action – au travers du montage et de la musique –, l’aspect parodique du monde de la mode a perdu du poids face à ce qui s’approche d’une molle parodie d’un Mission Impossible menée par un abruti complet.

zoolander-2-wiig-ferrell

Bien que quelques apparitions prêtent à sourire – Justin Bieber, Benedict Cumberbatch, Kristen Wiig, Kiefer Sutherland –, Zoolander 2 n’atteint pas le niveau de délire que pouvait provoquer le premier film dans ses meilleurs moments : un phénomène qui peut s’expliquer aussi par l’arrivée trop tardive de Mugatu dans cette suite où le personnage de Will Ferrell a perdu énormément en puissance comique, réduit à un méchant de série B au look délirant. A jouer aussi sur de nombreux clins d’oeil au précédent long métrage, Zoolander 2 montre son incapacité à avancer. Avec la psychologie si limitée de Zoolander, difficile aussi d’obtenir une matière suffisante pour réussir une nouvelle aventure, la sottise du mannequin ne menant presque plus au ridicule tordant propre à la fraîcheur de Zoolander premier du nom. Cette excursion romaine tourne alors au fan service insatisfaisant, le sixième long métrage de Ben Stiller étalant les ingrédients d’une recette à repenser. Au final, un nouveau défilé pour Derek Zoolander qui se positionne sous le signe de la basse couture.

2.5 étoiles

 

affiche-zoolander-2

Zoolander 2

Film américain
Réalisateur : Ben Stiller
Avec : Ben Stiller, Owen Wilson, Pénélope Cruz, Will Ferrell, Kristen Wiig, Benedict Cumberbatch, Justin Bieber
Scénario de : Ben Stiller, Nicholas Stoller, John Hamburg
Durée : 102 mn
Genre : Comédie
Date de sortie en France : 2 mars 2016
Distributeur : Paramount Pictures France

Bande Annonce (VOST) :

Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *