Test Blu-ray : L’année du dragon (édition limitée)

année-dragon-bluray

Fiche Technique :

L’année du dragon (1985) réalisé par Michael Cimino
Avec : Mickey Rourke, Ariane, John Lone, Caroline Kava, Eddie Jones
Titre original : Year of the Dragon
Durée : 134 mn
Genre : Polar, Thriller
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais DTS-HD Master Audio 5.1 ; Anglais, Français DTS-HD Master Audio 2.0
Sous-titres : Français
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Carlotta Films

 

Synopsis :

Une vague mystérieuse de violence vient de s’abattre sur Chinatown. Le capitaine Stanley White, personnalité très forte, penche pour la théorie du développement d’une mafia chinoise. Un duel à mort va l’opposer au parrain de Chinatown.

Le film :

A New-York, le quartier de Chinatown a trouvé un terrain d’entente entre les chefs de la mafia chinoise et les forces de police depuis de nombreuses années, un équilibre trouvé grâce à la cohésion d’affaires discrètes et de pots-de-vin généreux. Tout bascule alors que le parrain est assassiné en plein restaurant et que de violents règlements de compte éclatent, menant à l’ascension d’un jeune mafieux avide de pouvoir, Joey Tai (John Lone). Alors que ces violences débutent, le capitaine Stanley White (Mickey Rourke) est rattaché à Chinatown. Un vétéran du Vietnam qui cherche sa revanche contre les asiatiques, décidé à nettoyer les rues de Chinatown de tout son marché illégal, des jeux au trafic de drogue. Un combat mené par un personnage lâché par ses supérieurs, en rupture avec sa femme et qui trouvera seulement dans son parcours l’aide, du moins, l’implication d’une journaliste asiatique loin d’être effrayée par les gangs en place, Tracy (Ariane). Mené par un Mickey Rourke fascinant en flic mal dans sa peau sans tomber dans l’archétype, L’année du dragon brille par sa mise en scène ample, le regard de Michael Cimino qui embrasse les lieux et les êtres, questionne l’ordre dans la société américaine. Avec quelques éclats de violence saisissants, ce polar exotique, co-écrit par Oliver Stone, porte aussi le spectre de Voyage au bout de l’enfer, la musique de David Mansfield allant chercher parfois du côté du fabuleux thème à la guitare de Stanley Myers. Traitant du destin des immigrés ayant élu domicile aux Etats-Unis – White étant polonais –, du fonctionnement même des communautés, L’année du dragon est une quête vers un idéal peut-être impossible, une route pavée de sang, où la vengeance engendre la vengeance.

Teaser :

 

Le Blu-ray

– Image :

Restauration de grande facture : adepte des plans larges et de la courte focale, Cimino embrasse de son regard une myriade de personnes et de détails dans chaque plan. Tout est fin, précis, tout en gardant le caractère charnel de la pellicule. De jour comme de nuit, les plans de New-York impressionnent tout au long de L’année du dragon. Même à contre-jour, l’image ne devient jamais laiteuse. Pour chipoter, on pourra trouver un peu de fourmillement dans un plan de réunion des chefs de la mafia chinoise tandis que la colorimétrie fluctue lors d’une scène dans le lumineux appartement de Tracy. Des petits défauts totalement insignifiants.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Porté par une nouvelle piste audio en 5.1, L’année du dragon se montre immersif dans ses scènes de foule et de rue : les séquences prennent vie au travers de toute l’installation. Si le canal des voix se montre moins fin sur certains dialogues (une ou deux scènes seulement), l’excellence est le mot que l’on retiendra à la fin de ce polar captivant. La piste s’emballe s’en soucis lors des affrontements à mains armées – dont les effets portent bien entendu la touche spécifique des années 1980.

– Bonus :

– Préface de Jean-Baptiste Thoret (8 mn)
– Au cœur du dragon, entretien audio avec Michael Cimino (27 mn)
– Bande annonce, définition standard.

Annotations :

année-dragon-carlotta-bluray

Cette édition limitée, qui comprend une version blu-ray et une version DVD, s’inscrit dans la collection débutée avec Body Double de Brian De Palma. On trouve donc un livre de 208 pages, L’ordre et le chaos. Extraits du scénario, analyses et entretiens avec Michael Cimino, Mickey Rourke et Robert Daley ainsi que des photos inédites constituent ce bel ouvrage. Un objet magnifique, avec un visuel signé de la main de Midnight Marauder.

 

Film :
4 étoiles
Image:
5 étoiles
Son :
4.5 étoiles
Bonus :
4 étoile
Avis Global :
5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

4 commentaires

  1. le collector est très beau, mais trop cher!
    Mais quel plaisir de pouvoir revoir ces films en bonne condition!
    Merci du sujet…

  2. Ce sont des éditions onéreuses oui, mais le film est aussi disponible en édition simple.

  3. Ce sera en commande plutôt à la fin de l’année… mais indispensable….

  4. Merci Dom pour ce test, très complet. Je me contenterai de l’édition simple mais le plaisir visiblement sera au rendez-vous! J’attendais beaucoup de cette restauration car ce film que j’ai adoré à sa sortie semble a très bien vieilli. Avec un Mickey Rourke incandescent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *