Test Blu-ray : Boyhood

boyhood-bluray

Fiche Technique :

Boyhood (2014) réalisé par Richard Linklater
Avec : Ellar Coltrane, Lorelei Linklater, Patricia Arquette, Ethan Hawke
Durée : 165 min
Genre : Drame
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français DTS-HD Master Audio 5.1, Audiodescription DTS 2.0
Sous-titres : Français (obligatoires sur la VO), Français pour sourds et malentendants
Format d’image : 1.85:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : TF1 Vidéo

 

 

Synopsis :

Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l’âge de six ans jusqu’ à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte…

Le film :

Pour accéder à la critique rédigée lors de la sortie cinéma, cliquez ici : Boyhood

Après un second visionnage :

Par toutes les cérémonies où il passe, des Golden Globes aux BAFTA, Boyhood rafle des prix et pas des moindres : Meilleur film, Meilleur réalisateur, Meilleure actrice dans un second rôle pour Patricia Arquette. En attendant les éventuelles statuettes des Oscars, la sortie en blu-ray permet de replonger dans cet ambitieux film de Richard Linklater mené sur douze ans. Si Truffaut a suivi Antoine Doinel au fils des ans pour donner naissance à une saga, le projet de Linklater consiste à suivre le passage de l’enfance à l’âge adulte en un unique film. Chaque année, le cinéaste, son équipe et ses comédiens se réunissaient quelques jours pour immortaliser des instants de vie. La force du film demeure dans son équilibre entre l’audace du projet et la simplicité de son histoire, où les familles se recomposent et se redéfont, ballottant Mason (Ellar Coltrane) et sa sœur Samantha (Lorelei Linklater) d’une ville texane à l’autre, au gré du travail et compagnons de leur mère (Patricia Arquette), sans jamais perdre de vue leur père (Ethan Hawke). Boyhood, ce sont des fragments de vie qui, sans artifice, déploient naturellement un destin, la construction d’un jeune homme. Gardant l’humain au cœur du projet, à l’abri des genres, le film dessine également les contours de la culture américaine, de la Gameboy à la Wii, de Britney Spears à Lady Gaga, de la guerre en Irak à l’élection de Barak Obama. Limpide et touchante, la leçon de vie que livre Richard Linklater est œuvre qui ne pourra que gagner à être revisitée au fil des ans.

Boyhood est à la 7ème position du Top 20 cinéma 2014 du site.

Bande annonce :

 

Le Blu-ray

– Image :

Bien que deux chefs opérateurs soient intervenus pour la réalisation de ce film et que douze années séparent le premier coup de clap du dernier déchargement de pellicule, l’esthétique de Boyhood bénéficie d’une homogénéité parfaitement retranscrite sur ce blu-ray. C’est du 35 mm, avec son grain, ses quelques ratés au point (les flous sont toutefois rares), un piqué loin d’impressionner, mais une image à la beauté simple, naturelle. Si lors d’une scène dans une chambre noire, le rouge viendra avaler certains détails, l’ensemble du film se montre à la hauteur de la haute définition.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
L’approche naturaliste de Boyhood limite aussi l’importance de la piste audio à son canal des voix, parfait. Que ce soit dans un bar, à l’école ou bien lors des sorties, l’ambiance sonore se montre discrète. Il n’y a pas de compositions originales pour le film mais une collection de morceaux pour suivre Mason et les siens, mixée sans emphase et bénéficiant d’un dynamisme appréciable. L’anglais et le français sont tous deux en DTS-HD 5.1, et comme toujours avec TF1 Vidéo, on regretta seulement l’impossibilité d’enlever les sous-titres pour la version originale. En contrepartie, l’éditeur se montre bon élève avec l’audiodescription et les sous-titres destinés aux sourds et malentendants.

– Bonus :

Dans cette édition digibook, on trouve un livret de 32 pages ainsi qu’un DVD contenant l’intégralité des bonus :
– Interview du réalisateur Richard Linklater (33 min).
– Grandir devant les caméras : making-of (10 min)
– Les coulisses du tournage (18 min)

 

Film :
4 étoiles
Image:
4 étoiles
Son :
4 étoiles
Bonus :
3.5 étoile
Avis Global :
4 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Un commentaire

  1. Il aurait mérité l’oscar du meilleur film mais bon Birdman qui est un film de qualité sort en première position car peut être plus tape à l’oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *