[Test Blu-ray] Gravity, réalisé par Alfonso Cuarón

gravity-blu-ray

Fiche Technique :

Gravity (2013) réalisé par Alfonso Cuarón
Avec : Sandra Bullock, George Clooney
Durée : 91 min
Genre : Drame, Thriller, Science-fiction
Blu-ray testé : Edition française – Région B
Pistes Audio : Anglais, Français DTS-HD Master Audio 5.1 ; Anglais audio description, Allemand, Espagnol, Italien Dolby Digital 5.1
Sous-titres : Français, Espagnol, Allemand, Italien, Suédois, Norvégien, Islandais, Finnois, Néerlandais, Danois
Format d’image : 2.40:1
Codec : MPEG-4 AVC
Résolution : 1080p
Editeur : Warner Bros. France

 

Synopsis :

Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit et leur navette est pulvérisée. Stone et Kowalski se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers.

Le film :

Pour accéder à la critique rédigée lors de la sortie cinéma, c’est par ici : Critique Gravity

Force est de constater que Gravity ne perd rien de sa puissance visuelle sans la 3D. On profite au contraire pleinement des effets visuels exceptionnels, de la richesse des couleurs terrestres et des reflets créés par les rayons du Soleil. Ayant découvert le film dans une salle en Dolby Atmos au volume trop élevé pour conserver les subtilités de la spatialisation, c’est un réel plaisir que de redécouvrir le travail effectué sur les sons et voix, ces dernières s’orientant en dehors du canal central leur étant normalement dédié. Ambitieux film catastrophe, propulsé par une mise en scène qui s’affranchit de toute contrainte physique et favorise les plans-séquences, Gravity offre une expérience sans égale dans laquelle il est question de renaître. Mère toujours dans le deuil de sa petite fille, le Docteur Ryan Stone campée par Sandra Bullock devra retrouver goût à la vie pour survivre et revenir sur notre planète bleue. Quelque peu ternie par certaines musiques de Steven Price – notamment dans le dernier segment du film –, la virée spatiale d’Alfonso Cuarón est une nouvelle référence dans le domaine du cinéma numérique.
Avec la possibilité de regarder le film en version originale non sous-titrée pour ne pas perturber l’expérience et des bonus nombreux et passionnants, cette édition blu-ray de Gravity s’avère indispensable.

Bande annonce (VOST) :

 

Le Blu-ray

– Image :

A la pointe de la technologie en terme d’effets spéciaux, Gravity présente un master ahurissant de beauté. La première scène du film – plan-séquence d’une douzaine de minutes – s’ouvre sur une Terre sublime de couleurs chatoyantes avant de nous rapprocher de la navette Explorer. Les détails sont incroyables, que ce soit en arrière-plan ou bien au plus près des astronautes. Tandis que les visières reflètent l’environnement spatial, on peut toujours distinguer le moindre détail sur le visage de George Clooney ou Sandra Bullock. Même richesse de détails aux abords des stations spatiales, et plus encore lorsque des débris viennent les percuter, créant un feu d’artifice de pièces éclatées. Piqué et contrastes sont au même niveau d’excellence. Grâce à ce master de référence, l’immersion du film est au plus haut. Une vraie claque.

– Son :

Seule la piste en VO est testée.
Dans l’espace, aucun son ne se propage, mais cela n’empêche pas au film de montrer une des meilleures pistes en DTS-HD Master Audio 5.1 de ces dernières années. Un travail fantastique a été effectué sur le positionnement des voix ainsi que des sons à l’intérieur des stations spatiales et modules. Lors des échanges entre les astronautes et Houston, c’est un véritable réseau de voix qui se tisse au travers de l’installation sonore grâce à une spatialisation complète et judicieuse. Une piste audio et un mixage sous le signe de la subtilité. Lorsque la caméra pénètre dans le casque de Stone, la voix est repositionnée et la respiration haletante prédomine sur les autres sons. Le dynamisme des musiques vient compléter le tableau d’excellence de cette piste qui touche à la perfection.

– Bonus :

Tous les bonus sont en haute définition.
Gravity : contrôle de mission, making-of divisé en modules pour une durée totale de 106 minutes.
Amerrissage : découpage technique, making-of concentré sur la technique derrière certaines scènes (durée totale 37 minutes).
Point de collision : la course a un espace sans débris, documentaire narré par Ed Harris (22 min).
Aningaaq (7 min), court métrage de Jonas Cuarón, avec introduction optionnelle de Jonas et Alfonso Cuarón.

Annotations :

Le film est également disponible dans une version ultimate avec blu-ray 3D, blu-ray 2D, DVD et copie digitale.

 

Film :
4 étoiles
Image:
5 étoiles
Son :
5 étoiles
Bonus :
5 étoiles
Avis Global :
5 étoiles
Article rédigé par Dom

Partagez cet article avec vos amis ou votre communauté :

Twitter Facebook Google Plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *